Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Fin de la grève des écoles chrétiennes en Israël, fin de la crise ?

Terresainte.net
27 septembre 2015
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Fin de la grève des écoles chrétiennes en Israël, fin de la crise ?
Frère Abdel Massih dans une des classes de son école à Ramleh © Nizar Halloun/CTS

La fin de la grève des écoles chrétiennes en Israël a sonné. Les 33 000 élèves qui n’avaient pas encore fait la rentrée retourneront en salle de classe demain lundi 28. Un accord a été trouvé entre le Bureau des écoles chrétiennes en Israël et le Ministère de l'éducation.


(Jérusalem – n.h) – La fin de la grève des écoles chrétiennes en Israël a sonné. Les 33 000 élèves qui n’avaient pas encore fait la rentrée retourneront en salle de classe demain lundi 28. 

Le Conseil d’administration des écoles chrétiennes a annoncé aujourd’hui dimanche à midi la fin de la grève qui durait depuis trois semaines. Les écoles chrétiennes entendaient lutter contre la discrimination dont elles estiment être victimes et qui se traduisait notamment par une baisse drastique de leurs dotations par leur Ministère de tutelle depuis des années.

Selon l’accord finalement conclu, et conformément à la décision du ministère des Finances et de l’éducation, il sera alloué aux écoles chrétiennes, en un seul et unique versement, d’ici la fin de l’année 2015, 50 millions de shekels par le biais du Ministère de l’égalité sociale. En outre, il sera transféré sept millions et demi de shekels comme une “incitation aux soins” pour l’année scolaire en cours. Les coupes budgétaires en vigueur depuis 2013-2014 seront abrogées.

Les parties ont également convenu d’établir un comité conjoint pour discuter de la relation entre les écoles chrétiennes et le ministère de l’Éducation, qui a reconnu « leur grande importance », et les façons dont les écoles doivent être financées. Selon l’accord, le comité sera dirigé par une personne choisie par les deux parties. Le comité, qui devra se réunir jusqu’en mars 2016, discutera du budget alloué par le Ministère de l’éducation pour les écoles dans les années à venir.

Un autre comité paritaire permanent quant à lui, réunissant des représentants du Ministère et des écoles devra suivre aux quotidiens les problèmes liés à l’accord.

La dernière question qui restait en litige était le droit à mener de futures grèves. Le Ministère de l’éducation a demandé aux écoles chrétiennes de s’engager à ne pas mettre les écoles en grève d’ici la fin de la prochaine année scolaire. Le comité a convenu de ne pas le faire jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours. Selon l’accord, les écoles secondaires ne feront pas grève d’ici à juillet 2017, tandis que les écoles primaires se sont engagées jusqu’à la fin de l’année 2016.

Des représentants du Comité exécutif ont présenté les détails de l’accord lors d’une conférence de presse cet après-midi, à Nazareth.

Le secrétaire général des écoles chrétiennes, frère Abdel Massih Fahim, ofm, a déclaré après avoir détaillé les termes de l’accord: “Nous voyons dans cet accord une réussite bien que nous n’ayons pas obtenu tout ce que nous voulions. La lutte n’est pas terminée. Nous avons mis les écoles à l’agenda du pays et nous avons fait une pression diplomatique. Nous remercions tout le monde, en fin de compte le but n’est pas 50 millions, mais l’obtention de nos revendications.” 

Un groupe de parents présent à la conférence a fortement exprimé son rejet des termes de l’accord déclarant que l’accord était insultant et qu’ils n’enverraient pas leurs enfants demain à l’école et obligeraient à garder les écoles fermées, affirmant que les termes de la résolution sont ceux de la défaite et qu’il n’y avait là aucune réussite. La crise ne semble donc pas résolue pour tout le monde.

Dans l’après midi, le président israélien qui a suivi ce dossier de près et qui s’en était entretenu avec la pape François lors de sa visite à Rome début septembre a publié un communiqué pour cs réjouir de ce qu’un accord ait été trouvé.

«Alors que nous entrons dans la fête de Soukkot (la fête des Tabernacles), un temps pour se rassembler et célébrer la diversité, je tiens à féliciter le ministère de l’Education et les dirigeants des écoles chrétiennes, d’être parvenus à un accord qui permettra aux écoles de rouvrir, et aux enfants de retourner à leurs études. Je crois que cette entente a pu se construire grâce au rétablissement de la confiance entre les deux parties, et j’espère que cela conduira à un renforcement des relations dans l’avenir. »

« Je souhaite aux élèves et aux enseignants beaucoup de succès pour une année productive et agréable. »

Les Ecoles ont assuré aux parents comme aux enfants qu’un programme particulièrement intensif serait mis en place pour rattraper les heures perdues afin qu’aucun enfant ne soit pénalisé et surtout pas ceux qui doivent valider leur parcours par des examens.

Sur le sujet de la grève des écoles chrétiennes en Israël vous pouvez relire nos articles :

Les écoles chrétiennes en Israël se rebiffent contre l’État– par Nizar Halloun | 39 mai 2015

Grève des écoles chrétiennes : « Nous ne céderons pas, nous voulons tous nos droits » par Terresainte.net | 1er septembre 2015

50 millions pour mettre fin à la grève des écoles chrétiennes en Israël ? – Terresainte.net | 18 septembre 2015

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici