Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Vatican et Palestine hisseront leurs drapeaux à l’ONU

Terresainte.net
24 septembre 2015
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Vatican et Palestine hisseront leurs drapeaux à l’ONU
Les drapeaux des Etats membres devant le Quartier général des Nations Unies à New York © Aotearoa

Une résolution portée par la Palestine offre désormais aux États observateurs de l’ONU la possibilité de faire flotter leur drapeau devant les instances de l’institution internationale. Alors même que le Pape est en visite aux États-Unis, le Vatican a choisi de hisser son drapeau sans cérémonie, contrairement à la Palestine.


(Jérusalem/TD) – Le drapeau du Vatican sera hissé pour la première fois au siège de l’ONU à New York vendredi 25 septembre. Le même jour, le pape François, à l’occasion de sa visite aux États-Unis, doit prononcer son premier discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies. Cependant, le lever des couleurs sera fait sans cérémonie, a annoncé la mission diplomatique du Saint-Siège à l’ONU.

Le 10 septembre, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté une résolution autorisant les États observateurs non-membres à faire flotter leur drapeau, à l’instar des 193 États membres, devant les instances de l’organisation, situées entre autres à New York, Genève et Vienne. Seuls le Vatican et la Palestine ont le statut d’État observateur non-membre.

Proposée par les Palestiniens et co-parrainée par une vingtaine de pays arabes dont l’Arabie saoudite, l’Egypte et la Jordanie, la résolution a été adoptée par 119 voix pour, 8 contre et 45 abstentions. Cette proposition palestinienne avait été l’occasion d’une crise diplomatique mineure entre la Palestine et le Saint Siège. Le Vatican ayant demandé à la mission palestinienne de ne pas le mentionner dans sa requête.

Sans surprise, Les États-Unis et Israël ont voté contre, ainsi que le Canada et l’Australie. La France, la Russie et la Chine on voté en faveur. Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont choisi l’abstention.

L’ambassadeur israélien Ron Prosor a déclaré qu’ « aucun vote ne peut transformer un geste symbolique vide de sens en un État ».  En revanche, pour l’ambassadeur français François Delattre : « Ce drapeau est un symbole fort, une lueur d’espoir » au moment où le processus de paix est dans l’impasse.

Depuis 1988, la Palestine multiplie les efforts diplomatiques pour être reconnue comme un État au niveau international. En 2012, la Palestine était devenue un «État observateur non membre» de l’ONU.

Le drapeau Palestinien sera hissé en grande cérémonie mercredi 30 septembre en présence du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Mgr Auza, représentant du Saint Siège à l’ONU, participera à cette cérémonie, à laquelle sont aussi invités de nombreux autres dirigeants et représentants. Le Vatican a reconnu en 2013 l’État palestinien, et signé un traité avec lui en juin 2015, en dépit des protestations d’Israël.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici