Terresainte.net | Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Juillet 2014

L’évêque latin d’Alep : «Priez avec nous ! Ici la vie humaine ne compte plus du tout »
Carlo Giorgi

L’évêque latin d’Alep : «Priez avec nous ! Ici la vie humaine ne compte plus du tout »

«Nous devons mettre fin à ces rivières de sang, d’un côté comme de l’autre... L'être humain n'a plus de valeur ici ! Mais nous croyons en la puissance de la prière et nous vous demandons de prier pour la paix ». Nous faisons nôtre cet appel lancé aujourd'hui par Mgr Georges Abou Khazen, vicaire apostolique latin d'Alep, la ville syrienne qui depuis 2012 demeure en état constant de siège.

Leah Shakdiel : «Le racisme et le militarisme désintègrent Israël »
Manuela Borraccino

Leah Shakdiel : «Le racisme et le militarisme désintègrent Israël »

« Le Hamas peut nous faire du mal, nous tuer, nous mutiler, mais il ne peut pas nous détruire. Ce qui peut désintégrer la société israélienne, et qui est déjà en train de le faire, c’est le racisme, l'apartheid en Cisjordanie, les meurtres de civils à Gaza... ». L’activiste Leah Shakdiel ne mâche pas ses mots pour critiquer le « militarisme et le fascisme » qui ont pris racine dans la classe politique israélienne.

Quand les réseaux sociaux font entendre la voix des pacifistes
Terrasanta.net

Quand les réseaux sociaux font entendre la voix des pacifistes

On peut aimer les médias sociaux, les détester ou tout simplement les ignorer. Mais ils permettent au demeurant une libre expression tant à la population palestinienne de Gaza qu’à la société israélienne. Si vidéos et photographies sont publiées en instantanée divisant l’opinion sur la « nécessité » et « l’instrumentalisation » de certaines publications, de nombreux mouvements et campagnes voient également le jour et se répandent viralement en faveur de la paix.

Déjà un an de capture pour le père Paolo
Carlo Giorgi

Déjà un an de capture pour le père Paolo

Une année s'est écoulée depuis que le père Paolo dall'Oglio, prêtre jésuite italien, a disparu dans la ville syrienne de Raqqa, probablement enlevé par une organisation islamique fondamentaliste. Hier, la famille dall'Oglio a lancé un appel aux auteurs de l’enlèvement de leur proche, pour qu’ils le libèrent ou donnent au moins des informations sur son état.

Les Églises d’Orient unies derrière les chrétiens de Mossoul
Terrasanta.net

Les Églises d’Orient unies derrière les chrétiens de Mossoul

Les patriarches d'Orient s'organisent pour dénoncer d'une seule voix les crimes du califat islamique nouvellement proclamé, en particulier contre les chrétiens à Mossoul. Ils demandent au monde, et en premier lieu aux dirigeants religieux musulmans – dont le « silence » reste inexplicable - de condamner avec courage les crimes commis par la vague djihadiste.

Angelica Calo Livni : «Non à la diabolisation d’Israël »
Manuela Borraccino

Angelica Calo Livni : «Non à la diabolisation d’Israël »

Pour Angelica Edna Calo Livni, fondatrice et directrice de la fondation Beresheet LaShalom (« Un début pour la paix»), on assiste à une véritable « diabolisation de l'État d'Israël». Selon elle, «les Palestiniens sont pris en otage par l'organisation terroriste du Hamas », et la population de la bande de Gaza devrait « être annexée à l'Égypte » pour parvenir enfin à la prospérité et au développement.

Les chrétiens d’Irak réclament une terre pour les accueillir
Terresainte.net

Les chrétiens d’Irak réclament une terre pour les accueillir

Alors que sur les réseaux sociaux la lettre arabe "ن" se propage en soutien aux chrétiens d’Irak, l’évêque de Qaraqosh lance un appel aux dirigeants des puissances mondiales afin d’offrir à tous les chrétiens d'Irak une émigration collective.

Terrasanta.net

Une ONG israélienne comptabilise un par un les enfants tués dans la bande de Gaza

Donnez un nom aux morts... Reconnaître une par une leurs vies, en empêchant la déshumanisation imposée par la froideur des suites des chiffrages statistiques. L'ONG israélienne B'Tselem a décidé de rendre leur dignité à plus de 120 enfants, garçons et filles, jeunes hommes et jeunes femmes, assassinés dans la bande de Gaza sous le déferlement de bombes lancées par Israël le 8 juillet dernier, lors de l’opération « Barrière de protection ».

Miko Peled « Gaza délégitime Israël »
Chiara Cruciati

Miko Peled « Gaza délégitime Israël »

Alors que Gaza croule sous un énième massacre, de nombreuses voix s’élèvent contre l’opération militaire israélienne. C’est dans ce contexte que Miko Peled s’exprime ici. Citoyen israélien, né à Jérusalem il y a 53 ans, il vit actuellement aux Etats-Unis. Depuis plusieurs années, il est engagé dans le militantisme pro-palestinien. D’après lui «Il n'y a rien de nouveau : la bande de Gaza est bombardée depuis les années 50. Si au départ la justification était autre, aujourd’hui, l'ennemi, c’est le Hamas ».

L’UNICEF compte le nombre d’enfants gazaouis tombés sous les bombes israéliennes
Terrasanta.net

L’UNICEF compte le nombre d’enfants gazaouis tombés sous les bombes israéliennes

Dans la bande de Gaza, déjà 121 enfants ont été tués entre le 8 juillet, début des bombardements israéliens, et le 20 juillet. 80 d’entre eux étaient âgés de moins de 12 ans. Rien qu’au cours de ces deux derniers jours, 28 enfants sont morts sous les bombes, dont 20 dans le seul village de Shujaiyeh, à la périphérie de la capitale.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don