Terresainte.net | Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Confrontation au Tombeau des rois, la France referme le site

Christophe Lafontaine
28 juin 2019
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Confrontation au Tombeau des rois, la France referme le site
Le portail d’entrée du Tombeau des rois de nouveau fermé après une très brève ouverture le 27 juin 2019, émaillée d’échauffourées © Yonatan Sindel / Flash90

Lors de la réouverture du Tombeau des rois à Jérusalem hier par la France, des juifs ultra-orthodoxes, souhaitant y prier, ont voulu forcer l’entrée, provoquant des tensions. Les visites sont suspendues.


Le Tombeau des rois à Jérusalem-Est, l’un des quatre domaines nationaux français en Terre Sainte a rouvert comme prévu le jeudi 27 juin 2019. Mais la France propriétaire des lieux depuis 1886 a refermé aussitôt le site après de « violents incidents » survenus dans la matinée même, explique le Consulat général de France sur son site.

Ce site archéologique est l’un des plus monumentaux complexes funéraires de l’époque romaine au Proche-Orient. Fermé depuis presque dix ans, il a subi ces dernières années d’importants travaux de sécurisation et de restauration. Les juifs ultra-orthodoxes le révèrent comme un lieu saint car il abriterait une trentaine de tombes dont celle de la reine Hélène d’Adiabène (dans l’actuel Kurdistan irakien) qui s’est convertie au judaïsme au Ier siècle. Il y aurait aussi selon la tradition juive, les sépultures de Kalba Savoua et Nakdimon Ben Gourion, deux très riches habitants de Jérusalem du Ier siècle ap. J.-C. qui furent de saintes figures philanthropiques du judaïsme antique. (Retrouvez l’article publié par Terre Sainte Magazine dans son numéro de septembre octobre 2013)

Régulièrement ces derniers mois, des juifs ultra-orthodoxes ont manifesté devant le portail d’entrée du Tombeau des rois pour réclamer un accès illimité et gratuit pour prier. Estimant que le site a été cédé au gouvernement français en échange de l’engagement de la France d’autoriser les juifs à se rendre sur le lieu de sépulture. D’autres juifs contestent le droit de propriété française. Une action en justice en date du 16 mai a été lancée par une association cultuelle juive demandant la restitution du Tombeau des rois à la communauté juive.

Le site qui a été fermé pendant une dizaine d’années au public devait normalement être ouvert à compter d’hier, chaque semaine, tous les mardis et jeudis de 9h à 12h, dans un cadre précis. En effet, les visiteurs, à raison de 15 par créneau de 45 minutes, avaient comme consigne d‘effectuer leur inscription à l’avance en ligne. Mais des échauffourées ont eu lieu quand, raconte l’AFP, une quinzaine de juifs ultra-orthodoxes ont perturbé le bon déroulement de la première matinée de réouverture, en demandant à être admis dans les lieux sans réservation, pour prier. Ils se sont vu refuser l’entrée. Une confrontation avec le personnel de sécurité a suivi. Et « des agents du Consulat général de France à Jérusalem ont été agressés », a rapporté le Consulat français sur son site. Les visiteurs qui ont eu la chance de pénétrer dans les lieux ont dû être exfiltrés par une porte secondaire en présence de policiers et d’agents de sécurité, a indiqué l’AFP.

Dans ce contexte, les visites sont suspendues jusqu’à ce qu’un climat nécessaire soit instauré pour une ouverture dans les conditions voulues par la France, a annoncé le Consulat général de France. C’est-à-dire par petits groupes. Précisant souhaiter que cela « puisse être établi dans les meilleurs délais et que ce site, comme c’est le cas des autres domaines nationaux français à Jérusalem, reste accessible à un public varié. » La crainte est que le site ne devienne peu à peu un lieu de culte.

Consciente de la sensibilité du lieu, la représentation diplomatique française dit avoir demandé en amont « aux autorités israéliennes de prendre toutes les dispositions nécessaires pour maintenir un climat apaisé autour du Tombeau des rois et veiller au plein respect du droit de propriété de la France. » Tant que ces modalités ne s’y prêteront pas, la porte du Tombeau des rois restera de nouveau close.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don