Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Le monde est prêt à accueillir le Messie à 98 %, c’est Bin qui le dit

Marie-Armelle Beaulieu
30 mai 2017
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Des sites, des blogs, des pages en ligne qui donnent des informations sur Israël on en trouve des milliers, dans toutes les langues. L’occasion de vérifier que cette tête d’épingle à l’échelle de la planète, est chère au cœur de millions de personnes. Et il faut voir ou plutôt lire ce que cela déchaîne de passion.
Des pages traitant de ce pays, j’en lis beaucoup, des dizaines. En moyenne je dois passer trois à quatre heures par jour, sept jours sur sept, à m’informer sur ce qui passe dans l’espace géographique couvert par les franciscains de Terre Sainte : Israël et la Palestine mais aussi le Liban, la Jordanie, la Syrie, l’Egypte, Chypre et l’île de Rhodes. Et c’est loin d’être suffisant. Il faudrait faire de la veille à longueur de journée.
Cela fait des années que je prends le pouls de cette région et singulièrement de “la Terre Promise”, la Terre Sainte, Israël, la Palestine appelez la comme vous voulez. Après des années, j’ai découvert fortuitement, il y a quelques mois, le site d’information le plus allumé, dingue, original, fou, fascinant, surréaliste, drôle à moins qu’il ne soit inquiétant, le plus original en tous les cas. Breaking Israel News traduire “Les nouvelles-choc d’Israël”. Son logo l’abrège en BIN. Bin, dont la langue est l’anglais, est très original puisqu’il se propose de donner des informations avec, je cite, “un prisme biblique plutôt que libéral ou conservateur”. Ces deux derniers adjectifs montrent aussi que son cœur de cible est la société américaine. Et l’article qui lui est consacré sur wikipedia de préciser que “son audience est principalement chrétiens évangéliques et juifs religieux aux États-Unis”.
Sur Bin, la moindre nouvelle est épluchée à la lumière du Talmud et de la Mishna en passant par la gematria et les affirmations de quelques illuminés. Ainsi, Bin a fait de Trump l’annonciateur du retour du Messie ou quasi. La chute de Bachar el Assad en Syrie serait déjà écrite dans le livre du prophète Daniel. La sécheresse du lac de Galilée, jamais aussi bas depuis 100 ans, serait un signe précurseur de la venue du Messie. De même la découverte par la Nasa en février de sept planètes en orbite autour d’une étoile. On apprend enfin qui sont Gog et Magog : j’ai nommé Obama et les Nations Unies. Cerise sur le gâteau, on a retrouvé le trésor du Temple. Il est caché à Qumran mais les Autorités israéliennes interdisent les fouilles “en attendant la construction du 3e Temple”. Et dans sa rubrique des “derniers jours”,
Bin annonce que le monde est prêt à 98 % à accueillir le Messie. Ah ben chouette ! Maranatha, viens Seigneur Jésus !♦

Dernière mise à jour: 22/01/2024 13:57

Terre Sainte n. 3/2017 – Sommaire TSM 649
Mai Juin 2017

Terre Sainte n. 3/2017 – Sommaire TSM 649

Terre Sainte Magazine vous emmène en Syrie pour découvrir le travail apostolique des Franciscains sur place, vous fait visiter Jéricho et découvrir le Tombeau de Jésus refait à neuf.

Marie-Armelle Beaulieu

L’espérance vient de Syrie

Quand un numéro sympa, pour se préparer à l'été, devient un numéro fort parce qu'il est chargé d'espérance.

Mgr Abou Khazen : semer l’espérance en Syrie
Beatrice Guarrera

Mgr Abou Khazen : semer l’espérance en Syrie

“Je consacre la plupart de mon temps à Alep et je tiens à y rester.” Entretien avec Mgr Abou Khazen évêque catholique d’Alep et vicaire apostolique des latins en Syrie.

La restauration de l’édicule signe d’une nouvelle étape
Frans Bouwen, m.afr.

La restauration de l’édicule signe d’une nouvelle étape

L'oecuménisme avance en Terre Sainte, en témoignent les travaux sur le Tombeau de Jésus.

Arianna Poletti

Promenade entre les monuments millénaires de la Vallée du Cédron

D’un côté le Mont des Oliviers, de l’autre la vieille ville de Jérusalem. La vallée du Cédron a une histoire millénaire dont témoignent ses monuments. Les centaines de pèlerins et touristes qui chaque jour traversent les ruelles de la vieille ville ignorent souvent que, à juste quelques mètres de la basilique de Gethsemani, ils pourraient voir deux monuments que Jésus a vu de ses yeux. Une promenade un peu particulière, dans la vallée du Jugement dernier.

Chrétiens arabes :  une Église du Samedi saint
Propos recueillis par Marie-Armelle Beaulieu et Nizar Halloun

Chrétiens arabes : une Église du Samedi saint

Les chrétiens d’Orient sont dans la tourmente. Le père Rafic Khoury du patriarcat latin, dans le 4e entretien qu’il accorde à Terre Sainte Magazine, éclaire les causes de la crise et ouvre les portes de l’espérance.

Syrie, la guerre qui n’en finit pas
Giuseppe Caffulli

Syrie, la guerre qui n’en finit pas

Depuis six ans, la Custodie est aux premières loges de la tragédie syrienne. Une douzaine de religieux franciscains sont restés dans le pays. Ils y sont témoins des horreurs de la guerre. Ils œuvrent surtout à vivre une présence solidaire.

La solidarité est le lieu privilégié où Dieu se rend visible
Propos recueillis par Arianna Poletti. Photos : Paroisse Saint-Paul de Damas

La solidarité est le lieu privilégié où Dieu se rend visible

Frère Bahjat est originaire d’Alep. Depuis l’an 2000, il était en mission en Italie. En 2016, il a été envoyé dans son pays, la Syrie. Il est dorénavant le supérieur du couvent Saint-Paul Apôtre à Bab Touma en vieille ville de Damas. Il a raconté son quotidien à Terre Sainte Magazine.

Marie-Armelle Beaulieu

Le ventre noué

“La guerre nous a rendus attentifs à l’autre”
Propos recueillis par M.-A. Beaulieu

“La guerre nous a rendus attentifs à l’autre”

Sr Brygida Maniurka est Franciscaine Missionnaire de Marie. Depuis presque 30 ans, elle vit au Proche-Orient, pour l’essentiel en Syrie. En août dernier, tandis que la guerre faisait rage à Alep, la religieuse polonaise alors en Jordanie a été envoyée de nouveau en mission dans cette ville. Terre Sainte Magazine l’a jointe pour recueillir son témoignage sur la situation aujourd’hui.