Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Un regard curieux sur l’esplanade

par Marie-Armelle Beaulieu
30 janvier 2018
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Quand j’étais enfant, nous enlevions la crèche du salon après la fête de la Présentation de Jésus au Temple, le 2 février. Il me semble que cet évangile a imprégné en moi l’idée de la centralité du Temple dans la vie de Jésus. C’est à n’en pas douter une des fêtes qui m’a fait comprendre la judaïté du Christ, avec celle, le 1er janvier, de sa circoncision – encore célébrée dans les monastères.

Le Temple n’est plus. Mais il attire à lui toujours autant. Y compris les chrétiens. Ce n’est pas le lieu ici d’entrer dans le long, délicat et passionnant débat sur la permanence de l’attraction du Temple. Elle s’origine peut-être dans les textes de l’Apocalypse et de cette Jérusalem qui descend du ciel et vers laquelle nous tendons…

En attendant, dans le paysage urbain de la ville, domine l’or du Dôme du Rocher. Il attire notre regard et marque l’emplacement du Temple et du Saint des Saints. Un lieu saint musulman attire donc à lui tous les regards. Par les temps qui courent, ce n’est pas un mince exploit.

Il n’a pas été installé là par hasard, ni non plus pour “effacer” le Temple. Effacer le Temple c’était le projet des Romains qui l’ont détruit. Les chrétiens à leur suite n’ont rien voulu construire à la place pour respecter les paroles de Jésus : “Il n’en restera pas pierre sur pierre”
(Lc 21, 6). Le Dôme du Rocher musulman au contraire se souvenait du Temple et en marquait l’emplacement pour s’inscrire dans la tradition abrahamique en la parachevant de son point de vue.

Parce que ce lieu si petit concentre une telle densité religieuse, culturelle et émotionnelle Terre Sainte Magazine a voulu avec vous le visiter ou revisiter. Sans autre passion que celle pour cette ville et pour le projet de Dieu sur elle. Nous partons donc à la découverte des récits, des recherches, de l’archéologie, de l’art et de son histoire. Laissons-nous aller à avoir un regard curieux, étanchons notre soif de découverte, éclairons nos lanternes pour un jour – peut-être – émettre un avis sur les événements qui adviennent autour du lieu le plus explosif de Jérusalem.

En attendant rendez-vous en songe, en articles et en images sur l’esplanade des passions et à l’intérieur des mosquées qui nous ont exceptionnellement ouvert leurs portes.♦

Dernière mise à jour: 30/01/2024 13:48

Terre Sainte n. 1/2018 – Sommaire TSM 653
Janvier Février 2018

Terre Sainte n. 1/2018 – Sommaire TSM 653

TSM a pu entrer dans le Dôme du rocher et la mosquée Al Aqsa et vous conduit dans les fouilles du Mont du temple. Comme ça, il y en a pour toute le monde! Vite à bord.

Placer l’Homme au coeur de toutes nos missions
Emilie Rey

Placer l’Homme au coeur de toutes nos missions

Frère Roger Marchal a été plusieurs années Provincial en France puis Définiteur général et enfin responsable du Service du Dialogue interreligieux et œcuménique pour l’Ordre franciscain.
En janvier 2018 il a accepté la fonction de Commissaire de Terre Sainte pour la France et la Belgique, il revient avec Terre Sainte Magazine sur le sens et l’importance de la Collecte pour les Lieux saints.

Le monastère de la grotte des mages
Textes : Marie-Armelle Beaulieu Photos : Marcin Mazur/Église catholique d’Angleterre et du Pays de Galles

Le monastère de la grotte des mages

Sur leur route vers Mar Sabba, les pèlerins et touristes négligent le plus souvent cet autre monastère qui formait les moines avant leur départ pour la laure. Visite.

L’eau se joue des frontières
Arianna Poletti

L’eau se joue des frontières

C’est la quatrième année consécutive de sécheresse en Israël, Palestine et dans les pays voisins. Il y a quelques mois, Israël annonçait fièrement que ses besoins était couverts par ses usines de dessalement. Mais c’était sans compter sur une pluviométrie à ce point catastrophique. Comment les maigres ressources à disposition sont-elles distribuées entre Israéliens et Palestiniens ? Terre Sainte Magazine a rencontré Julie Trottier directrice de recherche au CNRS, spécialiste des relations entre l’eau et les territoires.

Crise de l’eau en Cisjordanie : échos de Bethléem
Béatrice Guarrera

Crise de l’eau en Cisjordanie : échos de Bethléem

Dans la ville du pain, il n’y a pas d’eau tous les jours. Loin s’en faut. Sa distribution comme sur l’ensemble du territoire palestinien dépend d’Israël. Entre la sécheresse actuelle et les quotas imposés par l’État israélien, les Bethléemites doivent gérer la pénurie. Les services sociaux de la paroisse accompagnent les familles les plus en difficulté d’approvisionnement.

Statut de Jérusalem :  ce que dit l’Église
Christophe Lafontaine

Statut de Jérusalem : ce que dit l’Église

Le Saint-Siège, en dénonçant la décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël a redit la nécessité d’accorder à la ville sainte un “statut spécial internationalement garanti”.

Nourdine, Jérusalem et l’esplanade
Nourdine Idir

Nourdine, Jérusalem et l’esplanade

Avez-vous jamais entendu un musulman vous parler de Jérusalem, sa Jérusalem ? A la demande de Terre Sainte Magazine, Nourdine qui est français, a écrit à chaud de retour en France ses impressions sur Jérusalem et son pèlerinage au troisième lieu saint de l’islam.

Le tunnel à remonter le temps
Marie-Armelle Beaulieu

Le tunnel à remonter le temps

Savez-vous que le mur des Lamentations mesure 488 m de long ? Dans votre souvenir c’était bien moins ? C’est probablement parce que vous ne l’avez pas vu tout entier. A la recherche du mur, quelques pieds sous terre et sur les pas de Jésus.