Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Du palais de verre au Moyen-Orient

Terrasanta.net
26 septembre 2018
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Du palais de verre au Moyen-Orient
A New York, l'Assemblée générale des Nations unies a inauguré sa 73ème session le 18 septembre 2018. (Photo ONU / Loey Felipe)


À New York, les chefs d'État et de gouvernement de nombreuses régions du monde se réunissent pour l'inauguration de la 73e session de l'Assemblée générale des Nations unies. Des nouvelles sur le Moyen-Orient ?


(G.S.) – Comme d’habitude, chaque année, le troisième mardi de septembre, une nouvelle session de l’Assemblée générale, l’organe le plus représentatif de l’ONU, est inaugurée au Palais de verre de l’ONU. Le 18 septembre, la 73ème session s’est ouverte et ces jours-ci, les chefs d’État et de gouvernement de tous les pays du monde convergent à New York pour parler devant les représentants des 193 États membres.

Certains discours sont évidemment plus attendus que d’autres. Le 25 septembre, entre autres, les présidents des Etats-Unis (Donald Trump), de l’Iran (Hassan Rouhani), de Turquie (Recep Tayyip Erdoğan) et le roi Abdallah de Jordanie devaient prendre la parole. Des personnalités qui ne pourront pas échapper aux thèmes tels que la crise au Moyen-Orient, le conflit en Syrie, la recherche de solutions à la question israélo-palestinienne …

Le 27 septembre, le président de l’Autorité nationale palestinienne Mahmoud Abbas (Abu Mazen) et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu se rendront à la tribune de l’Assemblée des Nations unies.

Les discussions bilatérales et les réunions multilatérales organisées en marge des travaux de l’Assemblée sur les sujets les plus divers sont importantes. Le Palestinien Mahmud Abbas se trouve déjà dans la métropole américaine pour rencontrer les représentants des gouvernements et des organisations internationales, dont quatre des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU (à l’exclusion des États-Unis), afin d’obtenir de nouveaux soutiens aux autorités palestiniennes et à la solution des deux États pour deux peuples, dont l’horizon semble maintenant s’éloigner. Le Premier ministre israélien Netanyahu devait arriver aux États-Unis, le 25 septembre.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici