Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Marie-Armelle Beaulieu

Billets d’humeur

Tous les deux mois, sur la quatrième de couverture de Terre Sainte Magazine, Marie-Armelle Beaulieu vous confie ses humeurs dans des billets ciselés avec humour et amour. Tous parfaitement pesés, ces 450 mots racontent des réflexions personnelles, des questionnements philosophiques, politiques, religieux, issus de plus de vingt ans de pratique d’une terre pleine de contrastes. Coups de gueule ou coup de cœur, ils sont tous porteurs d’espérance et remplis de la malice pleine de finesse de notre rédactrice en chef.

Rédactrice en chef de Terre Sainte Magazine depuis 2008, Marie-Armelle Beaulieu a passé plus de la moitié de sa vie d’adulte à Jérusalem. Une ville qu’elle avait dans la peau bien avant son entrée chez les Bénédictines du Mont des Oliviers, où elle passera six ans, avant de changer de voie et de devenir journaliste. Deux vocations qui sont les deux revers de la même médaille, “parce que Dieu a tant aimé le monde”, estime-t-elle toujours. Sa longévité à Jérusalem, sa compréhension des multiples composantes d’une terre à la réalité mouvante, sa finesse d’analyse et son charisme font de cette spécialiste du Saint-Sépulcre une figure de référence pour qui cherche à comprendre et à aimer la Terre Sainte.


 

16 janvier 2024

Mgr Pizzaballa a tracé le cap pour 2024

Une fois n'est pas coutume, dans ce billet d'Humeur la parole est laissée au Cardinal Pizzaballa.

Passer son Avent à attendre Pâques  – TSM 688
13 novembre 2023

Passer son Avent à attendre Pâques  – TSM 688

Quel goût aura l'Avent quand il se passe en temps de guerre ? Il faut le vivre au diapason de la souffrance mais aussi à celui de l'espérance qui est en nous.

Pas de baffes mais des cartons rouges – TSM 687
20 septembre 2023

Pas de baffes mais des cartons rouges – TSM 687

Aimer et prier ne nous empêche pas de dénoncer ce qui doit l’être. Et si on se retient de distribuer les baffes, façon Obélix, on lève bien haut le carton rouge : les actes anti-chrétiens doivent quitter le terrain.

Dona nobis requiem – TSM 686
17 juillet 2023

Dona nobis requiem – TSM 686

Je milite pour des pèlerinages qui ne soient pas des produits de consommation comme les autres, pas des promesses « d’avoir tout fait, tout vu », mais des temps de vacances.

Et j’ai porté le poids de tous ces cœurs – TSM 685
20 juin 2023

Et j’ai porté le poids de tous ces cœurs – TSM 685

C’était un après-midi d’avril. J’avais rendez-vous avec les pèlerins d’une paroisse lyonnaise. À la fin de la rencontre, une dame s’approche en tenant une enveloppe. Elle m’explique que ce sont des intentions de prière qui m’étaient confiées.

C’est le carême, je me tiendrai au Calvaire – TSM 684
29 mars 2023

C’est le carême, je me tiendrai au Calvaire – TSM 684

Je m’apprêtais à intituler ce billet « Se souvenir des belles choses ». Cela aurait été la seconde fois, et pour les mêmes raisons que la première. Les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent. Et la situation est d’autant plus déprimante que tous les ingrédients sont là pour qu’elle empire.

Ut in omnibus glorificetur Deus! – TSM 683
1 février 2023

Ut in omnibus glorificetur Deus! – TSM 683

La nouvelle de l’imprimeur est tombée : la pénurie de papier presse et l’augmentation des dépenses énergétiques nous vaut, dès décembre 2022, une augmentation de 35% par numéro.

Terre Sainte Magazine, ça cloche où? – TSM 682
1 décembre 2022

Terre Sainte Magazine, ça cloche où? – TSM 682

Je cherche et je ne comprends pas pourquoi la revue ne vole pas encore de ses propres ailes. Comment trouver les 4000 abonnés qui nous manquent ?

Ça va, c’est la croix de Jérusalem ! – TSM 681
26 octobre 2022

Ça va, c’est la croix de Jérusalem ! – TSM 681

C’est quand même chouette ce rapport apaisé qu’entretient notre Église à l’archéologie. Elle n’est pas là pour prouver mais pour instruire.

Ça va, c’est la croix de Jérusalem ! – TSM 681
14 septembre 2022

Ça va, c’est la croix de Jérusalem ! – TSM 681

C’est quand même chouette ce rapport apaisé qu’entretient notre Église à l’archéologie. Elle n’est pas là pour prouver mais pour instruire.

Au Saint-Sépulcre, les archéologues n’ont rien à prouver – TSM 680
2 août 2022

Au Saint-Sépulcre, les archéologues n’ont rien à prouver – TSM 680

C’est quand même chouette ce rapport apaisé qu’entretient notre Église à l’archéologie. Elle n’est pas là pour prouver mais pour instruire.

Le voici maintenant le moment favorable – TSM 679
11 mai 2022

Le voici maintenant le moment favorable – TSM 679

Deux évêques ordonnés à six jours d'intervalle pour le patriarcat latin de Jérusalem.