Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Les « zooms » de la Coordination Terre Sainte 2021

Christophe Lafontaine
14 janvier 2021
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Les « zooms » de la Coordination Terre Sainte 2021
En 2017, des membres de la Coordination des conférences épiscopales en solidarité avec l'Église en Terre Sainte en visite à Hébron © Mazur/catholicnews.org.uk

Covid oblige, les évêques membres de la Coordination Terre Sainte ne visiteront pas cette année les catholiques locaux. A défaut une rencontre online y suppléera. A la loupe, les pèlerinages et les écoles. Merci Zoom.


Ajournement et adaptation. En raison de la pandémie de coronavirus, la délégation des évêques de la Coordination Terre Sainte qui représentent onze Conférences épiscopales, des Etats-Unis, du Canada, de l’Union européenne et de l’Afrique du Sud, annule sa visite annuelle de solidarité auprès des communautés catholiques en Israël, Palestine et Jordanie. En lieu et place, les protagonistes accompagnés de prêtres et de laïcs notamment des professionnels de la communication se retrouveront en ligne du 16 au 21 janvier, sur la désormais célèbre plateforme de visioconférence Zoom.

Habituellement, depuis l’an 2000, sous l’impulsion du Saint-Siège, tous les mois de janvier, ces évêques nord-américains et européens pour la plupart se rendent en Terre Sainte pour « rappeler aux « pierres vivantes » des communautés chrétiennes de Terre Sainte qu’elles ne sont pas oubliées par leurs frères et sœurs d’autres parties du monde ». Outre la prière, il s’agit aussi pour eux de prendre le pouls de ces chrétiens et faire remonter les différents problèmes politiques et socio-économiques qui affectent leur quotidien. Du fait de leur charge, les évêques peuvent sensibiliser leurs gouvernements, leurs députés, les médias, des membres du corps diplomatiques, et l’opinion publique.

Toutefois, précise une note d’information de la Coordination en amont de leur rencontre, « la Coordination n’est pas considérée par le Saint-Siège ou ses membres comme un organisme de collecte de fonds ou de projets, bien que des investissements considérables dans le déploiement et la croissance des pèlerinages se soient développés directement à la suite des visites des évêques ».

Impact de la pandémie sur les chrétiens de Terre Sainte

Cette année, la 21e rencontre de la Coordination sera différente dans la forme mais pas dans le fond.  Concrètement, la réunion sur Zoom rassemblera pendant une petite semaine les évêques. Le nouveau patriarche latin de Jérusalem, l’archevêque Pierbattista Pizzaballa, et le nonce apostolique, Mgr Leopoldo Girelli y participeront également.

« La réunion débutera avec M. Sami El-Yousef, directeur général du Patriarcat latin de Jérusalem, qui donnera un aperçu de la situation actuelle en Terre Sainte et de la manière dont la pandémie a affecté la communauté », indique la note d’information de la Coordination Terre Sainte. De nombreux chrétiens locaux vivent en effet du tourisme et des pèlerinages, à travers les secteurs de l’hôtellerie-restauration, des magasins de souvenirs et d’artisanat, des métiers du guidage, qui sont les plus touchés par les mesures sanitaires liées à la lutte contre le coronavirus. Généralement les recettes participent aussi à la vie des œuvres socio-éducatives des institutions caritatives chrétiennes. « Dans les moments difficiles, rappelle la note d’information de la Coordination, les évêques en visite ont souvent entendu des appels à l’augmentation du nombre de pèlerins venant de leur pays d’origine, et les conférences épiscopales ont déployé des efforts concertés et fructueux pour encourager les pèlerinages ».  Au cours de leur réunion virtuelle, les évêques de la Coordination Terre Sainte seront donc informés des perspectives d’avenir de ces communautés à l’aune du contexte actuel et de son impact économique.

Les écoles, les jeunes et Gaza

La dernière journée de la rencontre Zoom de la Coordination Terre Sainte sera consacrée à la place des jeunes et au rôle de l’éducation en Israël et en Palestine. La veille, les évêques auront été en ligne avec les membres de la communauté chrétiennes de la bande de Gaza, paroissiens, prêtres, jeunes, ainsi qu’avec des membres du Catholic Relief Service, association humanitaire de l’Eglise catholique aux Etats-Unis, et des membres du Centre Thomas d’Aquin qui propose divers cours, notamment le renforcement des compétences professionnelles des jeunes en anglais et en informatique, et soutenir leur développement de carrière dans un environnement chrétien. Le Centre propose également de mettre les jeunes en contact avec des personnes et des institutions internationales afin de leur offrir l’opportunité d’apprendre et de s’engager dans d’autres langues et cultures différentes, notamment du fait que la grande majorité d’entre elles les jeunes ne peuvent pas voyager en dehors de Gaza.

En temps normal, à chaque réunion annuelle de la coordination, la célébration de la messe dominicale avec la communauté locale, est un moment fort. Cette année, annonce la note d’information précitée, « la Coordination participera à diverses messes en direct en Palestine et en Jordanie » diffusées depuis les paroisses du Patriarcat latin de Jérusalem.

Prochaine visite ?

Si la coordination se dit impatiente de visiter la Terre Sainte pour sa réunion de 2022, Radio Vatican laisse entendre qu’une délégation restreinte pourrait déjà se rendre en Terre Sainte dès que la situation pandémique s’améliorera. L’espoir est que ce soit à l’été.

Découvrez le magazine papier
La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici