Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Vote des Français en Israël: à droite toute ?

Vianney Buguet
21 juin 2024
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Election au Consulat général de France à Jérusalem pour la 8e circonscription des Français de l'étranger ©Yonatan Sindel /Flash90

En Israël aussi les Français vont élire leur député. Meyer Habib, député sortant de la 8e circonscription des Français de l’étranger conservera-t-il son poste ?
Si les Européennes n’ont attiré que 8% des votants en Israël, plus de la moitié d’entre eux ont voté pour l’extrême droite. Regard sur le vote surprenant d’une circonscription atypique.


Le 9 juin dernier, comme 51.83% de leurs compatriotes, les Français en Israël, à Jérusalem et dans les Territoires palestiniens se sont exprimés à l’occasion des élections européennes. Rassemblés dans la 8e circonscription des Français de l’étranger avec la Turquie, la Grèce, l’Italie, Chypre et Malte, le corps d’électeurs de Français en Israël et dans les territoires palestiniens représente 63.2% des inscrits de la circonscription mais n’a représenté que 51% des votes exprimés. Le scrutin dans ces territoires a été marqué par un abstentionnisme plus élevé que dans les autres pays de la circonscription (92%).

La droite française était à l’honneur chez les Français en Israël. La liste de Marion Maréchal (Reconquête) a enregistré un score 8 fois plus élevé que celui réalisé à l’échelle national avec 42.15% des voix exprimés. La liste des Républicains a obtenu 35.34% des suffrages, soit 5 fois plus de voix qu’à l’échelle nationale. La liste du Rassemblement National, quant à elle, est arrivée en troisième position comptabilisant 11.7% des voix. Loin derrière, la liste de la majorité présidentielle, n’a recueilli que 3.7% des suffrages.

Lire aussi >> Meyer Habib réélu député de la 8e circonscription des Français de l’étranger

Laissés pour compte, les partis de gauche ont obtenu des scores bien moins reluisants. A titre d’exemple, la France Insoumise n’a récolté que 0.91% des voix. A noter qu’au bureau de vote de Ramallah où seulement 19 citoyens se sont exprimés, 18 ont glissé un bulletin LFI dans l’urne. La liste du Parti Socialiste (PS) qui a enregistré le meilleur résultat des partis de gauche n’a engrangé que 4.23% des voix.

11 candidats pour les législatives

Si les résultats du scrutin sont sans appel pour la gauche et le camp présidentiel, le faible taux de participation (7.7%) des Français en Israël enjoint à la prudence. La dissolution de l’Assemblée nationale annoncée par Emmanuel Macron et la tenue de nouvelles élections législatives à la fin du mois mobiliseront un plus grand nombre d’électeurs et permettront de brosser un portrait plus fidèle des opinions politiques des Français en Israël et dans les Territoires palestiniens.

A l’occasion de ce nouveau scrutin, 11 candidats [voir l’encadré ci-dessous] se présentent devant les électeurs de la 8ème circonscription des Français à l’étranger. Meyer Habib, candidat sortant, représentera  la liste des Républicains restés fidèles à Éric Ciotti, allié avec le Rassemblement National. Aucun candidat du parti de Jordan Bardella ne lui fera concurrence. Il fera, en revanche, face à Aurélie Assouline, candidate du canal historique des Républicains. Caroline Yadan a été préférée à Déborah Abisror-de Lieme pour porter la voix de la majorité présidentielle.

Formé au lendemain de l’annonce de la dissolution, le nouveau Front Populaire a désigné Yaël Lerer pour incarner la gauche durant ces élections. Enfin, n’ayant pas réussi à convaincre Jordan Bardella et Marine Lepen d’intégrer son parti dans l’alliance des droites, Éric Zemmour (Reconquête) présente Guillaume Bensoussan pour tenter de remporter la 8e circonscription.

Lire aussi >> En Israël, un second tour dominé par Macron et l’abstention

Lors des élections législatives de juin 2022, Meyer Habib s’était imposé au second tour face à Déborah Abisror-de Lieme avec seulement 193 voix d’écart. Mais le Conseil constitutionnel avait invalidé les résultats du scrutin le 3 février 2023. Les juges avaient relevé des « irrégularités et des manœuvres de nature à altérer la sincérité du scrutin ». Une polémique avait en effet éclaté lorsque des sympathisants du député apparenté aux LR avaient diffusé sur les réseaux sociaux des messages appelant à voter pour leur candidat le jour de l’élection.

Victoire de Meyer Habib pas garantie

Le communiqué de presse du Conseil constitutionnel annonçant le verdict rappelait que : « à partir de la veille du scrutin à zéro heure, il est interdit de diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale. ». Les Sages de la République avaient également relevé que des permanences téléphoniques avaient été mises en place par Meyer Habib à destination des électeurs « rencontrant des difficultés pour voter par voie électronique ». Il a même été proposé à certains d’entre eux de « voter par internet à leur place » indique le communiqué du Conseil.

L’ancien militant du Betar, mouvement de jeunesse sioniste radical, avait finalement été réélu lors des élections législatives partielles du 2 et 16 avril 2023. L’élection avait été marquée par un faible taux de participation et un second tour serré puisque Meyer Habib ne l’avait emporté face à la candidate Renaissance, Deborah Abisror de Lieme qu’avec 53.99% des suffrages.

Cette précédente élection n’assure donc en rien la victoire au candidat soutenu par Benjamin Netanyahou car le taux de participation volatile et les conséquences de son alliance avec le Rassemblement National pourraient lui jouer bien des tours en Israël et dans le reste de la circonscription.

—-

List des candidats pour les législatives 2024

8e circonscription (Italie, Israel, Chypre, Grèce, Malte, Turquie, Territoires palestiniens…)

  • Guillaume Bensoussan (Reconquête)
  • Meyer Habib (Les Républicains/ Ciotti)
  • Aurélie Assouline (Les Républicains/Exécutif)
  • Caroline Yadan (Ensemble)
  • Yael Lerer (Front Populaire)
  • Gilles Neffati (Ecologie au Centre)
  • Valérie Chartrain (Volt)
  • David Bizet (Indépendant)
  • Philippe Hababou (Sans Etiquette)
  • Benjamin Sigoura (Sans Etiquette)
  • Nicolas Spitalas (Sans Etiquette)