Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

En Israël, un second tour dominé par Macron et l’abstention

Cécile Lemoine
25 avril 2022
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
En Israël, un second tour dominé par Macron et l’abstention
Des ressortissants français vivant en Israël votent dans un bureau de vote à Jérusalem, le 24 avril 2022 ©Yonatan Sindel/Flash90

Le président sortant a remporté près de 86% des suffrages exprimés dans les bureaux de vote israéliens. Seuls 10,7% des inscrits ont voté.


Emmanuel Macron fait largement l’unanimité parmi les Français d’Israël qui sont allés voter dimanche 24 avril pour le second tour de l’élection présidentielle. Le président a remporté 86,14% des suffrages exprimés à Tel Aviv, Haïfa et Jérusalem, contre 13,86% pour Marine Le Pen. En métropole, le candidat d’En Marche a récolté 58% des voix, et son adversaire du Rassemblement National, 41,2%.

Mais alors que 77 057 personnes étaient inscrites sur les listes électorales de ces trois circonscriptions, seuls 8 241 personnes se sont rendues dans un bureau de vote. Soit une participation de 10,69%, d’après les chiffres provisoires publiés par l’Ambassade de France en Israël et le Consulat Général de France à Jérusalem ce lundi 25 avril, en attendant la validation par le Conseil Constitutionnel.

En 2017, Emmanuel Macron avait obtenu 96,3 % des suffrages exprimés en Israël au second tour de l’élection qui l’opposait déjà Marine Le Pen. A l’époque, ce vote avait été interprété comme un barrage à l’encontre de la candidate d’extrême-droite, dont le nom est fortement associé à l’antisémitisme.

Primo-votants et électorat différent

Le premier tour des élections de 2022 ayant vu Eric Zemmour remporter 53% des suffrages exprimés en Israël, une interrogration demeurait quant au report des votes. Le candidat de Reconquête avait en effet appeler à voter Marine Le Pen.

Lire aussi >> Zemmour domine dans le vote des Français d’Israël

« Le relatif succès de Zemmour au 1er tour dans le pays (avec un très faible taux de participation) n’a pas donc en rien profité à Le Pen », commente Julien Balhoul, un ancien journaliste franco-israélien et fin analyste de la société israélienne, sur Twitter. Elle obtient tout de même ses meilleurs résultats dans les villes côtières d’Ashdod et de Nethanya, avec respectivement 22,55% et 20,99% des voix.

A Jérusalem, les responsables des bureaux de vote ont observé plusieurs phénomènes. « La population qui est venue voter au second tour est différente de celle du premier tour : l’électorat d’Eric Zemmour s’est moins déplacé », commente-t-on au Consulat Général. De quoi renforcer cette impression de vote communautaire en faveur d’un candidat dont le judaïsme a pu lui pardonner certaines sorties scandaleuses.

De même, certains binationaux ont voté pour la première fois lors de ces élections depuis qu’ils sont arrivés en Israël. « J’ai quitté la France à 17 ans. Jamais je ne m’était sentie vraiment concernée par ses élections. Jusqu’à aujourd’hui. Votez! Parce qu’1 français sur 2 va voter pour elle (Marine Le Pen, ndlr) sans complexe », écrit Perle Nicolle-Hasid, une franco-israélienne sociologue à l’université hébraïque de Jérusalem et à l’institut Truman pour la paix, dans un tweet.

 

Sur le même sujet

Expo sur le Saint-Sépulcre
Achetez ce numéro
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don