Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Passé et présent s’embrassent

Marie-Armelle Beaulieu
29 mai 2011
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

S’il y a une expérience particulièrement intense à vivre en Terre Sainte, et spécifiquement à Jérusalem, c’est celle de vivre au cœur de l’histoire.


S’il y a une expérience particulièrement intense à vivre en Terre Sainte, et spécifiquement à Jérusalem, c’est celle de vivre au cœur de l’histoire. Certes on peut étudier l’histoire de cette terre ; des peuples et civilisations qui s’y succèdent, de ces guerres, de ces édifices et monuments que sais-je, comme on le ferait dans n’importe quel autre pays
Mais ce qui est bouleversant ici, c’est d’avoir le sentiment de mettre ses pas dans les traces toujours affleurantes de l’histoire, de la toucher d’en être un modeste témoin aujourd’hui voire un acteur.
Les murs de la Vieille Ville nous protègent de la même façon qu’ils ont protégé les habitants qui nous ont précédés, les lieux saints nous accueillent comme ils ont accueilli des générations de croyants et de pèlerins, nous célébrons ici et aujourd’hui, hic et nunc, les mêmes mystères de notre foi et nous voyons juifs et musulmans faire de même. Nos traditions ne varient pas au point que le temps semble parfois s’être suspendu. Pourtant rien n’est figé, nous sommes dans le temps de l’histoire.
Les articles de ce numéro parlent presque tous d’histoires du passé, proches ou lointaines, et pourtant toutes ont la saveur de l’actualité.
Qui veillera aux fontaines ottomanes, quel avenir pour les Samaritains qui depuis 3 0 ans prient sur le Mont Garizim, quand l’Église et la Synagogue se réconcilieront-elles dans nos esprits ? Que va devenir Jérusalem, saura-t-on toujours partager ses eaux ? La Nativité deviendra-t-elle un parc d’attractions pour touristes ?
Il est fascinant de voir qu’aucune décision prise n’est bonne si elle ne s’est pas laissé instruire par les siècles passés.
Qu’ils le veuillent ou non, pour le meilleur ou pour le pire, dans ce pays, passé et présent s’embrassent et ne sauraient vivre l’un sans l’autre.

Dernière mise à jour: 29/12/2023 21:36

Rédaction

À la recherche des fontaines

Combien de pèlerins et de touristes, voire d’habitants de Jérusalem passent devant elles en les ignorant souverainement. Dans l’enceinte de la Vieille Ville on en a compté jusqu’à quinze : six sur l’esplanade du Temple devenue des mosquées, et neuf en dehors.

Nouvelles de Terre Sainte – années 30
Rédaction

Nouvelles de Terre Sainte – années 30

Chapeau les femmes ! Le gouvernement a décidé de rendre obligatoire le port du chapeau européen pour toutes femmes musulmanes. Janvier 1929

Le Mont Garizim
Astrid Genet

Le Mont Garizim

« Nos pères ont adoré sur cette montagne et vous, vous affirmez que c’est à Jérusalem qu’il faut adorer » (Jn 4,20). Sans qu’elle soit citée nommément, cette phrase adressée à Jésus par la Samaritaine au puits de Jacob a familiarisé les chré-tiens avec cette montagne de Cisjordanie : le Garizim. Quelle est son histoire ? Quelles sont ses traditions ? Astrid Genet guide la visite.

Texte : Joseph Rouyer - Photos : Fadi Arouri

3000 ans de prière sur le mont Garizim

Le Mont Garizim n’est pas qu’un souvenir évangélique, un site archéologique riche d’histoire : il demeure le l’unique lieu saint de la communauté samaritaine.

Un Christ arabe ?
Falk van Gaver Écrivain

Un Christ arabe ?

Si la figure du Christ est présente dans l’islam, elle n’est pas celle du Jésus de l’Évangile. Cependant, une nouvelle figure du Christ est apparue dans la culture arabe contemporaine : celle du Christ poétique.

Frère Xavier :  un G.I. chez les Franciscains
Marie-Armelle Beaulieu

Frère Xavier : un G.I. chez les Franciscains

Les pèlerins de Tibériade passés par le couvent franciscain ces dernières années avaient peut-être rencontré frère Xavier. Ont-ils eu alors l’occasion d’entendre les récits de son débarquement sur les plages de Normandie le 7 juin 1944 ?

Pentecôte juive et Pentecôte chrétienne
Frédéric Manns ofm, Studium Biblicum Franciscanum

Pentecôte juive et Pentecôte chrétienne

La pâque chrétienne renvoie à la pâque juive. C’est à peu près admis. Et si la pentecôte chrétienne renvoyait à la Pentecôte juive ? Frère Frédéric Manns fulmine lorsque l’on oublie que les racines chrétiennes sont, demeurent, s’épanouissent dans l’étude du judaïsme.

Jean-Michel de Tarragon, Dominicain

Carte des environs de Jerusalem 1911

Jérusalem au fil de l’eau
Marie-Armelle Beaulieu

Jérusalem au fil de l’eau

Vouloir démêler la trame de l’histoire de Jérusalem à la fin du XIXe siècle, début XXe est une entreprise audacieuse. Vincent Lemire a relevé le défi et nous livre une thèse intitulée La soif de Jérusalem. Historien, en choisissant une méthodologie très originale, l’hydrohistoire, il nous embarque au fil des eaux de la ville pour nous révéler la Jérusalem qui fascina pèlerins, archéologues, ingénieurs et orientalistes.