Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Terra Sancta Museum: les parures de mariage palestiniennes à l’honneur

Marie-Armelle Beaulieu
22 juin 2023
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Terra Sancta Museum: les parures de mariage palestiniennes à l’honneur
Coiffe portée par les femmes hébronites, et iznaq en argent, attachée sur les deux oreilles pour encadré le visage de la femme ©Terra Sancta Museum

La section historique du Terra Sancta Museum s’apprête à exposer le Trésor du Saint-Sépulcre. Au milieu des prestigieuses collections offertes par les cours européennes, on trouvera, entre autres, des bijoux palestiniens. Le frère Stéphane Milovitch en charge des Biens culturels de la Custodie s’en explique.


« On a découvert une nouvelle pièce du trésor palestinien ». Frère Stéphane est tout heureux. Responsable des Biens culturels de la Custodie, il continue de répertorier les objets confiés aux franciscains au fil des siècles.

« Nous avons voulu inventorier les ex-voto offerts à l’autel de la Vierge des Douleurs au Saint-Sépulcre. Parmi eux, nous avons découvert trois nouveaux éléments de parures de mariage palestiniennes : deux bracelets, dont l’un en ambre et un iznaq (collier) en or massif. Ils correspondent exactement à ceux que l’on peut voir dans les peintures du XIXe siècle et viennent en complément de ce que nous avions déjà. »

En Palestine, c’est dans les années 1930 que la robe blanche a pris le pas sur le costume traditionnel des mariées. Celui-ci était composé de plusieurs pièces : la robe, la coiffe et les bijoux.

Lire aussi >> Un trésor oublié redécouvert à l’église Saint-Sauveur de Jérusalem

À ce jour, frère Stéphane ne sait pas encore avec précision comment les franciscains sont entrés en possession des coiffes et des bijoux de mariées, encore que la récente découverte puisse être un indice : les ex-voto. Toujours est-il que ces objets sont de précieux témoins des relations que les franciscains ont entretenues (et continuent d’entretenir) avec les autochtones chrétiens, juifs et musulmans. « Et ils entreront au musée », annonce fièrement le religieux. (…)


Retrouvez l’article entier dans le numéro 685 de Terre Sainte Magazine (Mai-Juin 2023).

Je le veux !

Sur le même sujet
Le numéro en cours
Le numéro en cours
La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici