Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Un fragment du berceau de Jésus revient à Bethléem

Terrasanta.net
29 novembre 2019
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Un fragment du berceau de Jésus revient à Bethléem
La mangeoire, située dans la grotte de la Basilique de la Nativité, à Bethléem. ©TSM

Le pape François restitue à la Terre Sainte un fragment de la relique du berceau de l'Enfant Jésus conservée dans la basilique Sainte Marie Majeure, à Rome (Italie). Le cadeau du Pape sera officiellement reçu aujourd'hui, 29 novembre 2019, à Jérusalem.


(g.s.) – Dimanche 1er décembre, le pape François sera à Greccio (où, étonnamment, il s’était déjà rendu le 4 janvier 2016 pour une visite privée). Dans la petite ville du Latium, dans la province de Rieti, à 100 kilomètres de Rome, saint François d’Assise a fait installer en 1223 la première crèche de l’histoire, de façon à ce qu’avec lui la population locale puisse presque faire un saut dans le temps et dans l’espace en regardant la mangeoire de Bethléem, comme le firent les bergers peu après la naissance de Jésus.

Le mystique de l’Ombrie voulait savourer avec les cinq sens le mystère de Dieu qui s’abaisse à la condition de l’homme et entre dans la chronologie de notre finitude. Le bref voyage papal à Rieti dimanche sera également l’occasion de publier une lettre via laquelle le pape veut contribuer à la redécouverte du sens le plus authentique de la crèche.

Le cadeau du pape

Un autre geste du pape Bergoglio ces jours-ci touche au mystère de l’Incarnation et à la Terre Sainte ; surtout Bethléem. Il s’agit d’un présent que le Pape fait envoyer de l’une des quatre grandes basiliques de Rome, celle de Sainte Marie Majeure. La grande église occupe une place particulière au cœur du pontife argentin. Il s’y rend souvent pour prier devant l’icône de la Vierge, vénérée sous le nom de « Salus populi romani » (en français : « Sauvegarde du peuple romain »). Il lui confie notamment le bon déroulement de ses voyages apostoliques hors d’Italie.

Dans une chapelle souterraine de la basilique, une relique donnée par saint Sophrone (patriarche de Jérusalem) au pape Théodore Ier (642-649) est conservée depuis des siècles : selon la tradition, il s’agit de planches de bois prises de la mangeoire qui a bercé le nouveau-né Jésus. Le Pape a décidé de renvoyer un fragment de cette relique à Bethléem, en la confiant aux Frères Mineurs de la Custodie de Terre Sainte.

De Rome à Bethléem

La nouvelle relique a été créée le 22 novembre dernier à Rome, à l’occasion d’un rite présidé par le cardinal Stanisław Ryłko, archiprêtre de Sainte Marie Majeure, en présence de l’archevêque Piero Marini, gardien du Saint Berceau, et de chanoines de la basilique. Des responsables des Musées du Vatican ont ouvert l’urne placée sur l’autel de la chapelle souterraine dédiée au Saint Berceau. Le fragment a ensuite été scié dans l’un des bois anciens, puis inséré dans le reliquaire à destination de la Terre Sainte.

Le cadeau du Pape sera officiellement reçu aujourd’hui le 29 novembre, à Jérusalem, au centre Notre-Dame ; le bâtiment appartenant au Saint-Siège s’élève près des murs de la vieille ville, du côté de la Porte Neuve. A 9h du matin, le représentant pontifical à Jérusalem, Mgr Leopoldo Girelli présidera une messe dans la chapelle dédiée à Notre-Dame de la Paix.

A la fin de la célébration, les fidèles présents pourront vénérer la relique. Dans l’après-midi, à 17h, la relique du berceau sera transférée en procession à l’église Saint-Sauveur, située dans les murs de la Custodie de Terre Sainte, à quelques centaines de mètres du centre de Notre-Dame. Là, les frères célébreront solennellement les vêpres.

Samedi 30 novembre au matin, le reliquaire sera transféré à Bethléem en même temps que commenceront les célébrations du temps de l’Avent. La relique sera conservée dans l’église franciscaine de Sainte Catherine, adjacente et reliée à la basilique de la Nativité.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici