Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Les écoles franciscaines soutiennent la présence des chrétiens en Terre Sainte

Christian Media Center
2 septembre 2020
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Les Écoles de la Custodie de Terre Sainte sont parmi les meilleures institutions éducatives de la région, notamment par leur engagement en faveur des élèves des classes sociales les plus défavorisées. Des écoles qui encouragent les nouvelles générations de chrétiens à rester en Terre Sainte.


Parmi les missions des franciscains de Terre Sainte, il y a l’engagement en faveur de l’éducation des communautés locales. Un engagement qui se réalise à travers les quinze établissements scolaires de la Custodie de Terre Sainte répartis en différents pays. Plus de 11 000 étudiants les fréquentent et 1100 professeurs de toutes confessions y travaillent.

Fr. IBRAHIM FALTAS, ofm Directeur de l’école Terra Sancta de Jérusalem «Il y a une belle coexistence et un beau dialogue œcuménique dans nos écoles. Nous vivons cette coexistence pratiquement tous les jours.» La naissance des écoles franciscaines en Terre Sainte remonte au XVIe siècle. L’école Terra Santa de Bethléem est la plus ancienne du Moyen-Orient, elle a été fondée en 1598. Ces écoles visent à fournir une éducation de qualité à des jeunes originaires de différents milieux sociaux et économiques.

Fr. ABDEL MASIH FAHIM, ofm Secrétaire général des écoles chrétiennes en Israel «En tant qu’écoles franciscaines, nous nous efforçons d’aider les plus pauvres. Nos écoles sont considérées comme « populaires ». Les écoles Terra Sancta de la Custodie couvrent tout le parcours scolaire, de la maternelle au lycée. La plupart des étudiants poursuivent ensuite leur éducation à l’université.

Fr. IBRAHIM FALTAS, ofm Directeur de l’école Terra Sancta de Jérusalem «Nous avons souvent des jeunes qui entrent à l’âge de trois ans dans nos écoles et nous les suivons jusqu’à la fin de leurs études universitaires. Nous proposons également de nombreuses bourses.» Les diplômés des écoles Terra Sancta peuvent être considérés comme des pionniers de la renaissance culturelle arabe en Terre Sainte. Ils excellent dans de nombreux secteurs du monde du travail auxquels ils ont accès. Le ministère de l’Éducation considère ces écoles, dotées des équipements technologiques les plus modernes, parmi les meilleures du pays pour leur excellence pédagogique.

Fr. IBRAHIM FALTAS, ofm Directeur de l’école Terra Sancta de Jérusalem «Tel est l’esprit des écoles franciscaines en Terre Sainte. Nos écoles sont investies dans tous les domaines et de nombreux jeunes désirent étudier avec nous.» Les frères franciscains sont également impliqués dans l’éducation musicale à travers l’Institut Magnificat qui contribue à l’épanouissement des jeunes étudiants. L’attention franciscaine ne néglige pas les élèves ayant des besoins spécifiques : ils sont accueillis dans les écoles pour surmonter leurs difficultés et faire naître un sourire sur leurs visages. La pandémie de coronavirus n’a pas réussi à arrêter l’activité éducative des franciscains. Grâce à l’apprentissage à distance, les enseignants ont pu continuer à dispenser leurs cours et les résultats sont vraiment satisfaisants. Les écoles franciscaines sont des sources de savoir et de réussite dans l’accès au monde du travail. Elles sont aussi des lieux de foi. Par leur travail et leur approche, les franciscains renforcent ainsi la présence des futures pierres vivantes de Terre Sainte.

Fr. IBRAHIM FALTAS, ofm Directeur de l’école Terra Sancta de Jérusalem «L’éducation que nous, franciscains, essayons de garantir à la communauté locale est une des principales motivations des chrétiens à rester en Terre Sainte.»

 


Les institutions chrétiennes de Terre Sainte se déploient de toute sorte de manière pour accompagner les fidèles, les soutenir, les encourager les faire grandir, leur donner les moyens de rester dans la dignité dans leurs pays qui sont aussi ceux de la naissance du christianisme.

Aidez-les à les aider: en savoir plus cliquez ici.