Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Champ des Bergers: bientôt une nouvelle chapelle pour accueillir la prière des pèlerins

Christian Media Center
24 mai 2022
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Les travaux de réaménagement du sanctuaire franciscain du « Champ des bergers » se poursuivent. L’objectif – spécifique à la mission de la Custodie de Terre Sainte – est d’adapter le lieu aux besoins de la communauté chrétienne locale et à l’accueil des pèlerins. Dans ce contexte, le 22 mai dernier, Mgr Marin Barišić, archevêque émérite de Split-Makarska, a béni le terrain et le début des travaux de construction de la chapelle croate, dédiée aux saints Jérôme et Nicolas Tavelić. La chapelle est financée par le gouvernement de la République de Croatie.

  1. Tomislav Glavnik, ofm conv, Couvent des Gardiens du Saint-Esprit – Zagreb: « C’était notre souhait de donner une partie de notre cœur aux personnes et aux pèlerins du monde entier. Nicolas Tavelić est le premier saint croate, qui est mort en 1391 en Terre Sainte. En tant que peuple croate, nous avons ce lien avec la Terre Sainte et nous sommes très heureux de pouvoir contribuer à la construction de cette chapelle, fiers d’être des Croates ici en Terre Sainte. »

Hani Al Hayek, Maire de Beit Sahour: « Nous continuons à développer des lieux pour accueillir les touristes qui viennent du monde entier. Aujourd’hui, nous avons posé la première pierre de la chapelle croate, pour mieux accueillir les pèlerins de ce pays. Cela renforce le rôle du tourisme et donne une image positive de notre société et de notre économie, qui ont été fortement touchées par la pandémie. »

Le projet de réaménagement du « Champ des Bergers » comprend plusieurs phases : la première, presque achevée, a conduit à la construction d’un point d’accueil pour les pèlerins, la seconde – actuellement en cours – prévoit la construction de dix chapelles, afin d’offrir aux pèlerins un espace de prière et de méditation.

  1. Marcelo Cichinelli, ofm, Discret de la Custodie de Terre Sainte: « Nous n’avons pas choisi un pays ou une nation. Simplement, en parlant du projet, plusieurs commissaires, prêtres et pèlerins ont dit dès le début « nous voulons aider ». Dans le cas de l’Espagne, certains architectes et professionnels se sont rendus disponibles et ont réalisé le premier dessin. Avec les frères de Croatie, il y a eu un dialogue et eux aussi ont dit « nous voulons aider ». Puis une famille arabe a entendu parler de l’initiative et a dit : « Je veux faire quelque chose ». Et ils financeront la chapelle du Saint-Sacrement. »

Le projet bénéficie d’un soutien financier local et international. Plusieurs entités de Pologne, du Brésil, du Portugal et même de Corée ont offert une aide matérielle, mais un effort financier supplémentaire est nécessaire.

  1. Marcelo Cichinelli, ofm, Discret de la Custodie de Terre Sainte: « Les gens peuvent envoyer des dons – il y a un compte ouvert pour ce projet – ils peuvent écrire, contacter la Custodie de Terre Sainte, leur faire savoir qu’ils veulent participer à ce projet et offrir quelque chose. »

La troisième phase du projet consiste à créer des espaces pour des activités spirituelles destinées aux jeunes.

« Donner » donne de la joie et du bonheur, et c’est une joie particulière de donner pour ce lieu où l’ange a annoncé la naissance de Jésus aux bergers.

Sur le même sujet

Expo sur le Saint-Sépulcre
Achetez ce numéro
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don