Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Le royaume biblique d’Edom, de nouvelles découvertes

Nello Del Gatto
24 septembre 2019
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Le royaume biblique d’Edom, de nouvelles découvertes
Zone minière de cuivre dans la vallée de Timna, Néguev. ©Massimo Seneci

Les derniers résultats des recherches sur la production florissante du cuivre au royaume des Édomites, dans le Néguev (XIIIème-IXème siècles av. J.-C.), sont d'importantes confirmations de la chronologie indiquée dans la Genèse.


Pour une fois, la science semble confirmer ce qui est contenu dans la Bible. La presse israélienne a donné beaucoup d’importance à la nouvelle selon laquelle le royaume d’Édom, descendant d’Ésaü, fils d’Isaac et frère de Jacob, a émergé au XIIIème siècle avant J.-C., plus tôt que ce que l’on pensait, sur un territoire qui correspond approximativement au sud actuel d’Israël et de la Jordanie. Un royaume très important et très puissant qui, selon les dernières études, se caractérisait par une production intense de mines de cuivre, contrairement à ce que l’on croyait jusqu’alors. L’étude, publiée par la revue scientifique Plos One, a été menée par l’Université de Tel Aviv (Uta), en collaboration avec l’Université de San Diego en Californie. Les chercheurs en concluent que le royaume biblique d’Édom était en fait beaucoup plus ancien qu’on ne le pensait, qu’il serait apparu, comme il est dit dans la Genèse, avant la formation de l’ancien Israël et que ce n’était pas une tribu dispersée, mais un royaume centralisé.

Les chercheurs ont analysé une série de découvertes faites dans les anciennes mines de cuivre de la région de Faynan en Jordanie et de Timna en Israël, montrant que le processus de production du cuivre à cette époque était déjà très florissant et répandu. « Certains archéologues avaient cherché à diminuer la production de cuivre dans la région au cours de cette période, affirmant qu’elle n’était habitée que par des tribus qui n’avaient produit du cuivre qu’occasionnellement – ont déclaré les chercheurs de l’Uta à la revue -, mais nos conclusions contredisent cette vision et sont conformes à l’histoire biblique, selon laquelle il existait dans cette région un royaume central et hiérarchique, le Royaume biblique d’Edom précisément. »

L’high tech des temps anciens

Selon les chercheurs, la présence effective de tribus encore en partie nomades s’explique par le fait que jusqu’à ce que le commerce du cuivre fut rentable, il était plus pratique pour les Edomites de maintenir un mode de vie essentiellement nomade. De fait, dans de nombreux sites désertiques, comme Timna, il n’était possible d’extraire le cuivre que pendant l’hiver, car il n’y avait aucune source d’eau alentour pour permettre de faire subsister une population sédentaire. C’est pourquoi, soulignent les experts, il n’y eut d’installations permanentes dans le royaume d’Edom qu’à la fin du IXème siècle avant J.-C., lorsque l’industrie du cuivre fut abandonnée, après que Chypre a repris son rôle de principal producteur de cuivre en Méditerranée. De plus, l’extraction minière dans des endroits comme Timna devenait de plus en plus difficile, car les Edomites avaient épuisé toute la végétation de la région, et le bois pour alimenter les fours devait être apporté de loin.

L’équipe de l’Université de Tel Aviv a également expliqué l’énorme importance de la production de cuivre à cette époque. « Le cuivre était utilisé dans l’Antiquité pour fabriquer des armes et des outils, et le processus de production du cuivre est incroyablement complexe – a expliqué le professeur Ben Yosef qui dirigeait l’équipe de recherche israélienne -. La fusion du cuivre était essentiellement l’hi-tech des temps anciens ».

Sur le même sujet
Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici