Terresainte.net | Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Adoptez une colonne de la basilique de Bethléem

Terresainte.net
17 juin 2016
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Adoptez une colonne de la basilique de Bethléem
Les colonnes de la basilique de la Nativité de Bethléem, recouvertes de suie. © MAB / CTS

Un nouvel appel de fonds est lancé pour financer la restauration des 50 colonnes de la la basilique de la Nativité de Bethléem.


(Jérusalem/TD) – “Adoptez une colonne” : tel est l’appel du ministre palestinien Ziad Al-Bandak pour financer une nouvelle partie de la restauration de la basilique de la Nativité de Bethléem, lieu de naissance de Jésus. Deux millions et demi d’euros seront nécessaires pour restaurer les cinquante immenses colonnes bordant la nef, soit 50 000 euros par colonne.

Les travaux de restauration de la basilique ont été initiés en septembre 2013 avec l’aval des trois églises (grecque, latine représentée par les franciscains , arménienne). Ils ont jusqu’ici permis la restauration du toit, des fenêtres, du narthex, de deux portes de la basilique, des murs de pierre, des plâtres et plus récemment, des mosaïques.

Après les architraves et les chapiteaux, un nouveau chantier s’ouvre. Les deux rangées de colonnes de marbre bordant la nef centrale doivent maintenant retrouver leur prime jeunesse. Trente-deux des cinquante colonnes d’époque justinienne sont décorées avec des peintures croisées du XIIe siècle, aujourd’hui voilées par des siècles de sainte poussière. En-dessous de la patine, des portraits de saints d’orient et d’occident  accompagnent le chemin du pèlerin jusqu’à l’autel.

Les travaux de restauration sont effectuées par vingt spécialistes de l’entreprise italienne Piacenti, avec la collaboration de nombreuses entreprises locales. Un travail extrêmement minutieux et coûteux. Afin de le financer, États, entreprises ou particuliers peuvent donc “adopter une colonne” (www.nativityrestoration.ps).

Neuf millions d’euros ont été récoltés jusqu’à aujourd’hui pour la restauration de la basilique. Plusieurs États dont la France, l’Italie, le Saint-Siège, la Russie et l’autorité Palestinienne, mais aussi des particuliers, ont mis la main à la poche. Afin de mener le projet à son terme, il faudra encore deux ans et sept millions d’euros. La basilique est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2012.

Les travaux de restauration ont récemment permis de retrouver de nouvelles traces de l’époque de Constantin, qui fit édifier une première basilique au IVe siècle, plus tard détruite. Il s’agit de matériaux de bois réutilisés et décorés, retrouvés il y a quelques jours à l’intérieur des architraves de Justinien. Une découverte qui reste à vérifier à l’aide de la datation au carbone 14.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don