Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Israël autorise le retour de groupes de touristes à partir du 23 mai

Cécile Lemoine
14 avril 2021
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Israël autorise le retour de groupes de touristes à partir du 23 mai
L'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv le 6 avril 2021. ©Tomer Neuberg/Flash90

Un nombre limité de touristes vaccinés sera autorisé à entrer en Israël en groupes organisés à partir du 23 mai, ont annoncé mardi les ministères israéliens de la Santé et du Tourisme


Le 23 mai 2021 marquera donc la réouverture des cieux, des frontières et de l’économie israélienne. À partir de cette date, les groupes de touristes vaccinés pourront donc faire leur retour dans le pays, mais en « nombre limité », nuancent les ministères israéliens de la Santé et du Tourisme dans un communiqué conjoint.

Seuls les groupes sont pour le moment privilégiés car ils seront « plus faciles à surveiller », détaillent les ministres. Les voyageurs individuels devraient être autorisés à entrer ultérieurement.

Israël compte bien miser sur l’attrait que représente une population presque entièrement vaccinée (55% des Israéliens ont reçu les deux doses de Pfizer/Moderna) pour faire revenir les touristes. « Il est temps que l’avantage d’être un pays sûr et sain permette à l’économie de se remettre de la crise » a déclaré Orit Farkash-Hacohen, la ministre de la Santé dans le communiqué. « Seule l’ouverture des frontières au tourisme international relancera véritablement cette industrie, dont les salariés cherchent à travailler et à subvenir aux besoins de leurs familles. »

Méfiance envers certains vaccins

Le pays compte prendre toutes ses précautions. Les touristes devront passer un test PCR avant de monter à bord d’un avion pour Israël. À leur arrivée, ils devront se soumettre à un nouveau test PCR ainsi qu’à un test sérologique, qui prouve l’existence d’anticorps. Sa mise en place est liée à la défiance de l’État juif envers les certificats de vaccination émis par des pays où des vaccins non reconnus par Israël ont été déployés.

La source gouvernementale anonyme qui relatait cette méfiance la semaine dernière sur la radio publique Kan, mentionnait des États comme les Émirats Arabes Unis, qui utilisent le vaccin chinois, ou les pays ayant recours au vaccin russe Sputnik V. Le communiqué précise que la négociation est en cours avec différents pays pour la reconnaissance mutuelle de la validité des certificats de vaccination.

Lire aussi >> La tech à la rescousse du tourisme post-covid

Cela fait plus d’un an que les étrangers ne peuvent plus entrer dans le pays. Le ministère du tourisme a révélé, en janvier, qu’Israël avait enregistré une baisse d’environ 81% du tourisme en 2020 par rapport à l’année précédente.

 

Les dernières informations sont à retrouver sur le site du Consulat d’Israël à Paris.

Sur le même sujet
Découvrez le magazine papier
La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici