Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Ordre du St Sépulcre : le cardinal Filoni nommé Grand Maître

Christophe Lafontaine
9 décembre 2019
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Ordre du St Sépulcre : le cardinal Filoni nommé Grand Maître
Le cardinal Fernando Filoni. ©Page officielle Facebook de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem

Le 8 décembre, le pape François a nommé le cardinal Fernando Filoni Grand Maître de l'Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Il remplace le cardinal Edwin Frederick O'Brien dont le Pape a accepté la démission.


Préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples depuis 2011, le cardinal Fernando Filoni (73 ans) a été nommé hier par décision du pape François Grand Maître de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem.

Aujourd’hui, l’Ordre établi dans une quarantaine de pays et comprenant 30 000 membres laïcs et ecclésiastiques, placé sous l’autorité du Saint-Siège, remplit principalement deux missions. Tout d’abord, un soutien spirituel à la Terre Sainte. Ensuite, un soutien matériel et financier pour les œuvres et les institutions cultuelles, caritatives, culturelles et sociales de l’Eglise catholique pour (mais pas exclusivement) le Patriarcat latin de Jérusalem qui étend sa juridiction en Israël et dans les Territoires palestiniens, en Jordanie et à Chypre.

C’est le Grand Maître qui est à la tête de l’Ordre « qu’il gère et gouverne » explique le site officiel de l’institution. C’est Pie XII qui, en 1949, établit que le Grand Maître de l’Ordre serait un cardinal, confiant au Patriarche de Jérusalem (ou en l’occurrence depuis 2016 à l’administrateur apostolique, Mgr Pizzaballa) la prérogative de Grand Prieur. Le Grand Maître est entouré d’un Grand Magistère (conseil de gouvernement siégeant à Rome et qui s’est rendu en février dernier en Terre Sainte) dirigé par un Gouverneur Général laïc qui est actuellement l’ambassadeur (Comte) Leonardo Visconti di Modrone.

Le cardinal Filoni succède au cardinal Edwin Frederick O’Brien (qui a eu 80 ans le 8 avril 2019), dont le Pape a accepté la démission pour raison d’âge. Sa démission avait été remise comme il se doit à ses 75 ans, il y cinq ans. Le cardinal O’Brien avait été nommé par Benoît XVI (2005-2013) Grand Maître de l’Ordre le 15 mars 2012, un peu moins d’un mois après avoir été créé cardinal. Dans un message de bienvenue publié sur le site institutionnel de l’Ordre, le désormais ancien Grand Maître de l’Ordre du Saint-Sépulcre a salué « sans réserve et avec satisfaction » la nomination de son successeur. « Sa longue et vaste expérience pastorale et administrative au service de l’Eglise universelle lui sera un atout précieux pour guider notre Ordre vers l’avenir. Je lui offre mon soutien total et fraternel en priant pour l’intercession continue de Notre-Dame de Palestine ».

Expérience au Moyen-Orient

De fait, son parcours en témoigne et lui a permis d’engranger notamment une bonne connaissance du Moyen-Orient. Le cardinal Filoni est né à Manduria, dans le diocèse d’Oria (province de Tarente située dans la région des Pouilles) en Italie, le 15 avril 1946. Il a été ordonné prêtre le 3 juillet 1970. Il est diplômé en philosophie et en droit canonique.

Entré au service de la diplomatie du Saint-Siège le 2 avril 1981, il a exercé sa mission dans les représentations pontificales au Sri Lanka et en Iran, auprès de la secrétairerie d’Etat, au Brésil et aux Philippines.
Il a reçu l’ordination épiscopale de Jean-Paul II dans la Basilique Saint-Pierre le 19 mars 2001. Et de 2001 à 2006, a été nommé nonce apostolique en Jordanie et en Irak. Il a même vécu à Bagdad pendant la guerre en 2003. Restant alors, un temps, le dernier diplomate résidant dans la capitale du pays des deux fleuves.

Il a été nommé nonce apostolique aux Philippines le 25 février 2006 et après un an, a été appelé à la Curie romaine comme substitut pour les affaires générales de la Secrétairerie d’Etat (Gouvernement du Saint-Siège), poste qu’il a occupé jusqu’au 10 mai 2011, date de sa nomination comme préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples. C’est le cardinal Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille qui a été nommé hier pour lui succéder.

Outre l’italien qui est sa langue natale, le nouveau Grand Maître de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre, créé cardinal par Benoît XVI le 18 février 2012, parle français, espagnol, anglais et portugais, à fait savoir l’agence Zenit.

Sur le même sujet
Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici