Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Un nouveau diocèse copte catholique érigé en Egypte

Christophe Lafontaine
10 janvier 2020
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Un nouveau diocèse copte catholique érigé en Egypte
Le patriarche copte catholique Ibrahim Sedrak, à l’initiative de la création d’une nouvelle éparchie -Abou Qurqas - issue de celle de Minya, en moyenne Egypte ©Ctruongngoc/Wikimedia Commons

Le Patriarche des coptes catholiques a érigé, le 7 janvier 2020, après consultation du Saint-Siège, une nouvelle éparchie en Egypte, celle d'Abou Qurqas. Un franciscain, Bechara Giuda, en devient le premier évêque.
 


Le Saint-Siège a annoncé mardi dans un communiqué de presse la création d’un nouveau diocèse en Egypte, au centre du pays. L’éparchie (terme utilisé dans les Eglises orientales) d’Abou Qurquas est une dérivée du diocèse de Minya, en Moyenne-Egypte, à 200 km du Caire. Avant sa scission, le diocèse de Minya comprenait 52 000 fidèles en 2016, selon le site catholic-hierarchy.org, qui présente les diocèses de l’Eglise catholique romaine et des Eglises orientales rattachées à Rome. Selon la même source, le territoire était divisé en 30 paroisses.

Abou Qurqas, ville de 400 000 habitants, se trouve à une trentaine de kilomètres au sud de Minya, sur la rive occidentale du Nil. Cette région est connue pour avoir fait la une des journaux suite à plusieurs attaques terroristes contre des chrétiens ces dernières années. Le 2 novembre 2018, un groupe de chrétiens égyptiens est tombé dans une embuscade en revenant d’un pèlerinage effectué au monastère copte orthodoxe Saint Samuel le confesseur au cœur du désert de Qalamun. Un an et demi plus tôt, le 26 mai 2017, un convoi transportant des chrétiens vers le même monastère a été la cible d’une fusillade menée par des hommes armés. L’attentat a causé la mort d’une trentaine de personnes.

Une décision en union avec Rome

La décision de l’établissement d’un nouveau diocèse a été prise en consultation avec le Vatican, puisque cette Eglise catholique orientale est unie à Rome. A l’origine de l’initiative, se trouve le patriarche copte catholique Ibrahim Sedrak et les évêques du synode de son Eglise (conseil d’évêques qui assiste le patriarche).

L’Eglise catholique copte est désormais divisée en huit diocèses. Le siège de l’éparchie nouvellement établie est la cathédrale Saint Antoine et Saint Paul d’Abou Qurqas.

L’Eglise catholique copte compte environ 250 000 fidèles, principalement en Egypte, mais aussi dans certains pays du Moyen-Orient et en Europe et en Amérique.

Un premier évêque

Le communiqué du Saint-Siège indique dans le même temps que le pape François a donné son assentiment au résultat de l’élection tenue par le synode des évêques de l’Eglise copte catholique, pour choisir le premier évêque de la nouvelle éparchie.

Il s’agit d’un frère franciscain, le père Bechara Giuda, âgé de 48 ans qui était jusqu’à présent recteur du sanctuaire des stigmates de Saint-François à Assiout.

Le nouvel évêque, qui parle l’arabe et l’italien, est né le 28 août 1971 à al-Nagila, dans la province Port-Saïd, au nord de l’Eypte. Il est entré au séminaire franciscain d’Assiout en 1983 et a fait sa première profession le 1er septembre 1996.

Il a étudié la philosophie et la théologie au Caire et à l’Université St. Paul de Harissa au Liban.
Après la profession solennelle qu’il a faite le 23 mars 2001, il a été ordonné prêtre le 8 juin suivant. Il a, depuis, accompli divers services pastoraux en tant que curé mais aussi comme directeur de l’école de Kom Ombo.

Sur le même sujet
Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici