Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Archives du Vatican sur Pie XII, la parole aux experts

Elisa Pinna
23 février 2020
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Archives du Vatican sur Pie XII, la parole aux experts
Pie XII, qui a été pape entre 1939 et 1958, à sa table de travail au Vatican.

Le Vatican confirme l'ouverture, à partir du 2 mars, de ses archives historiques pour les années 1939-1948, qui coïncident avec le pontificat de Pie XII. Il y a 16 millions de documents à disposition et on compte pour 2020, 160 universitaires qui se sont déjà inscrits pour les étudier.


L’Eglise n’a pas peur de l’histoire et à partir du 2 mars prochain, le Vatican mettra à la disposition des chercheurs du monde entier ses impressionnantes archives sur le pontificat de Pie XII, le pape qui, de 1939 à 1958, a guidé le catholicisme à travers les années les plus effrayantes du XXème siècle, du nazisme à l’extermination des juifs, de la Seconde Guerre mondiale à la guerre froide entre l’Occident et les régimes communistes totalitaires. Cela a été confirmé aujourd’hui, lors d’une conférence de presse à Rome, par l’archiviste et bibliothécaire du Saint-Siège, le cardinal José Tolentino Calaça de Mendonça.

Une énorme quantité de documents

Le pontificat d’Eugenio Pacelli est coincé entre la critique de ceux qui accusent le pape d’avoir gardé le silence sur les crimes d’Hitler et la Shoah, et l’éloge de ceux qui l’exaltent non seulement comme défenseur de la foi contre la menace communiste, mais aussi comme pape qui a préféré agir clandestinement pendant le nazisme pour sauver le plus de vies possible. Dans les plus de 1,3 million de dossiers, dans lesquels 16 millions de documents ont été catalogués au cours de la dernière décennie, les historiens et les chercheurs pourront chercher des réponses plus précises, voire des vérités absolues.

Il serait naïf de s’attendre à des révélations sensationnelles dès le 2 mars. Il faudra beaucoup de temps pour étudier une telle quantité de matière. « C’est le moment de la patience. L’Eglise, a déclaré le card. Tolentino, citant une phrase du pape François – n’a pas peur de l’histoire et espère que l’esprit et les raisons des actions et des choix de Pie XII seront compris ». C’est la toute première fois, par rapport aux autres sections papier des archives, que le Vatican offrira aux universitaires une numérisation totale des documents sur le pape Pacelli : la recherche pourra se faire sur ordinateur par mots-clés, comme dans un moteur de recherche en ligne. Déjà 160 universitaires ont demandé l’accès aux documents. Beaucoup viennent du monde juif (Musée de l’Holocauste de Washington, communauté romaine, universités israéliennes). « Pour cette année, nous sommes maintenant complets », a déclaré le cardinal Tolentino, étant donné qu’il y a une soixantaine de places disponibles dans les archives.

Les préoccupations du Pape

La parole ira désormais aux historiens, mais une certaine indiscrétion sur ce que l’on peut trouver dans les archives de Pie XII s’est déjà échappée aujourd’hui : « Il existe des documents, dont beaucoup font état des indications données par le pape Pacelli aux Eglises et aux monastères pour sauver les juifs », a déclaré le cardinal Tolentino à Terrasanta.net. Il y a des actes de protestation et de préoccupation du Saint-Siège immédiatement après la rafle nazie sur le ghetto de Rome en octobre 1943, qui réfutent la « légende noire » de la complaisance de Pacelli envers Hitler.

D’autre part, il y avait aussi quelques « squelettes dans le placard ». La section des « nécessiteux », selon les propos du professeur Paolo Vian, vice-préfet des Archives apostoliques du Vatican, sur Terrasanta.net, parle des personnes aidées par le Saint-Siège immédiatement après la fin de la guerre, pour être épargnées des représailles et des contre les poursuites : parmi elles figurent les noms d’ex-dirigeants nazis en fuite.

En général – explique le préfet des archives, Mgr Sergio Pagano – la documentation fait état d’une très forte préoccupation concernant la menace communiste et nazie, même si, dans les dernières années de la guerre, avec l’occupation allemande de Rome, la dangerosité d’Hitler a dominé la correspondance de Pacelli. Après 1945, les archives présentent un aperçu de la guerre froide, de la terrible situation des chrétiens au-delà du rideau de fer, de la capacité et de la ruse du Saint-Siège pour se déplacer et obtenir des informations des territoires communistes, en utilisant les amitiés et les relations dans les pays satellites de Moscou. Les archives parlent aussi des relations avec le monde islamique, des contacts avec les pays arabes dans les années de la naissance de l’Etat hébreu (1948), du processus de décolonisation. Ils couvrent un large spectre sur le Saint-Siège et le monde.

Les sources les plus variées

Outre les documents des Archives Apostoliques vaticanes, où sont conservés les documents des Première et Deuxième Sections de la Secrétairerie d’Etat (c’est-à-dire le « gouvernement » interne de l’Eglise et les relations avec les différents pays), les documents de l’époque de Pie XII, conservés par d’autres institutions du Vatican (la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, la Congrégation pour les Eglises Orientales, la Pénitencerie Apostolique et la Fabrique de Saint-Pierre), seront également accessibles aux chercheurs à partir du 2 mars. « Si j’étais un chercheur, j’irais voir les documents de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples », suggère Johan Ickx, archiviste de la Secrétairerie d’Etat. « On y trouve de vraies surprises. Des histoires racontées par des missionnaires, sans les filtres du langage diplomatique, ou même par des gens ordinaires. La guerre, le nazisme, le communisme, la persécution, le rôle de l’Eglise catholique et de Pie XII vu à travers les yeux de ceux qui sont sur le champ de bataille ».

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici