Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Cet été, une semaine pour découvrir le judaïsme à Jérusalem

Cécile Lemoine
20 avril 2022
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Cet été, une semaine pour découvrir le judaïsme à Jérusalem
Un cours à la yeshiva du centre Fuchsberg de Jérusalem ©Fuchsberg Jerusalem Center

Du 4 au 11 juillet, le centre Fuchsberg de Jérusalem ouvre ses portes au public français pour une semaine d'initiation au judaïsme. Au programme : cours, visites et shabbat, le tout encadré par trois spécialistes convaincues de l'importance du dialogue judéo-chrétien.


Rares sont les yeshivot, ces écoles d’études de la Torah et du Talmud, qui ouvrent leurs portes aux non-juifs. A Jérusalem, le centre Fuchsberg, qui abrite la yeshiva du mouvement conservative et Massorti, accueillera du 4 au 11 juillet un séminaire de découverte du judaïsme. En français et pensée pour un public chrétien, cette semaine d’initiation veut créer des ponts entre les deux religions et sensibiliser aux réalités du peuple juif contemporain. L’inscription est ouverte à tous les francophones, quelque soit la confession et la nationalité.

Construit autour de 27 heures de cours théoriques, le séminaire abordera des sujets aussi variés que le peuple juif à travers ses textes, l’histoire du sionisme, la question de l’âme dans le judaïsme… Les enseignements permettront aussi de mieux appréhender l’hébreu, langue et écriture du sacré, ainsi que le principe de l’interprétation rabbinique des textes à partir d’exemples concrets comme la loi du Talion ou le commandement « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». « On veut montrer la richesse du débat, et ouvrir une histoire habituellement close », explique Alexandra Eliora Peretz, la rabbin qui sera en charge d’une partie des cours.

Lire aussi >> La future rabbine qui avait de la peine à prier

Ordonnée rabbin il y a peu, cette ancienne chrétienne fait partie des rares femmes à disposer de ce titre en Israël. Elle oeuvre au dialogue judéo-chrétien depuis une vingtaine d’années. L’autre moitié des cours sera assurée par Sophie Bigot-Goldblum, chercheuse en littérature rabbinique qui enseigne le Talmud. « L’idée est de plonger dans les textes et l’Histoire du peuple juif tout en vivant l’expérience de sa rencontre à Jérusalem », complète Marie-Odile Bonnans, la troisième femme porteuse du projet.

Complexifier les idées simples

Fondatrice de l’association française « Au vent des rencontres », qui éduque le public catholique à une relation qui soit « juste et féconde » avec le peuple juif, à travers des rencontres et des moments de partage, Marie-Odile est à l’origine de cette « expérience d’été », qui prendra la forme d’un voyage pour les inscrits qui viendront de France. « Le christianisme est né du judaïsme. Le peuple juif a encore des choses à nous dire et à nous apprendre sur la révélation. L’Etat d’Israël étant une de leur réalité contemporaine, on ne peut pas faire l’impasse », emphase-t-elle.

Lire aussi >> Pâque juive, Pâques chrétienne : ces liens qui les rapprochent

Pour ancrer cette expérience dans la rencontre, des visites un peu alternatives de Jérusalem s’ajouteront aux heures d’enseignement : découverte de la Knesset (le parlement Israélien), avec un député, des communautés religieuses d’Abu Gosh, proches du judaïsme, de l’Université hébraïque ou d’un hôpital… Le programme n’est pas encore définitif mais l’esprit est de « complexifier les idées simples grâce à des interlocuteurs qui pourront raconter leur expérience », détaille Marie-Odile Bonnans.

La semaine proposera également à ceux qui le souhaitent de vivre un shabbat plein avec la communauté juive locale. Une journée qui implique des temps de prière à la synagogue ainsi qu’un repas au cours duquel le pain et le vin sont sanctifiés dans la cérémonie du kiddouch, mais aussi l’arrêt de l’utilisation de tout élément électronique. « Une expérience différente du temps et des rapports humains », promet Alexandra Eliora Peretz.

 


Infos pratiques

Dates : 4-11 juillet 2022

Tarifs

Pour les participants  “Au vent des rencontres”, qui voyagent depuis la France : 1200 euros, comprenant une pension complète (3 repas  par jour), chambres climatisées dans une auberge à 10min du centre ville, shabbat plein et 27h00 de cours en francais !

Pour ceux qui souhaiteraient assister uniquement aux cours, s’ils habitent en Israël

  • Cours sur le judaïsme les après -midis : 100 euros
  • Cours les après- midis et chabbat plein : 150 euros
  • Cours d’hebreu moderne (Oulpan) les matins et cours en français les après -midis : 250 euros
  • Cours d’hebreu moderne les matins + cours les après -midis et chabbat plein : 350 euros

Informations et inscriptions sur le site du Centre Fuchsberg.

Détails des cours : ici

Sur le même sujet

Expo sur le Saint-Sépulcre
Achetez ce numéro
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don