Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Voyage immobile à faire en Terre Sainte

Cécile Lemoine
22 octobre 2021
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Voyage immobile à faire en Terre Sainte
Le Mooc "Voyage biblique" donnera à voir les riches paysages de Terre Sainte pour mieux comprendre la Bible. Ici, le lac de Tibériade au point du jour ©Cécile Lemoine/TSM

Le MOOC « Voyage biblique en Terre sainte » organisé par le Collège des Bernardins se tiendra en ligne de janvier à avril 2022. Treize semaines de cours illustrées de vidéos filmées en Terre sainte après lesquelles la Bible n’aura plus de secret pour vous.


Un énième cours en visioconférence ? On vous entend déjà. Après un an et demi de pandémie, la lassitude des évènements en ligne est compréhensible et légitime. Mais le MOOC « Voyage biblique en Terre sainte »  proposé par le Collège des Bernardins s’annonce d’un autre acabit. 

Objectif de ce cours en ligne, gratuit et accessible à tous : « Visiter la Bible, en la découvrant à travers les paysages où elle a été écrite et vécue », explique son concepteur, le père Jean-Philippe Fabre. À la tête des cours publics à l’École Cathédrale, sise au Collège des Bernardins, ce docteur en théologie a imaginé un voyage d’étude virtuel un peu hybride.

Il en est convaincu : « Pour comprendre la Bible, il faut la vivre sur le terrain. » On sera donc loin du cours magistral débité dans un décor impersonnel. Le père Fabre a filmé ses enseignements sur place. En Terre sainte. Dans les lieux mêmes évoqués par les textes bibliques. « Une manière de leur donner de la saveur », sourit-il.

Lire aussi >> Dans les coulisses du MOOC “Voyage biblique”

Des reliefs désertiques de Massada aux hauteurs de Jérusalem, en passant par les bords du Jourdain, c’est Bible à la main et sur le terrain qu’il donnera ses leçons. « C’est en voyant à quoi ressemble la région du lac de Tibériade que l’on comprend pourquoi Jésus choisit de s’y établir pour entamer son ministère public. De même, on saisit mieux la dimension humaine de Jésus en découvrant la maison qu’il a habitée à Capharnaüm », illustre le prêtre qui vise un public le plus large possible, celui qui n’aura pas l’occasion de se rendre sur place.

Les cours s’étaleront sur 13 semaines, de janvier à avril 2022, au rythme de quatre vidéos de sept à huit minutes hebdomadaires. Guide en Terre Sainte depuis 20 ans, le père Fabre s’est librement inspiré du pèlerinage la « Bible sur le terrain » (BST), inventé par le dominicain Jacques Fontaine pour concevoir son enseignement. « Chacune des treize semaines de cours correspond à un jour de pèlerinage BST : nous progresserons selon le périple en signe de croix imaginé par le père Fontaine », détaille Jean-Philippe Fabre.

Prendre le temps

Au nom du Père, dans les déserts du sud, là où tout commence avec Abraham, Moïse… Un ancrage dans l’Ancien Testament incontournable pour comprendre Jésus, sur les pas duquel on marchera au nord, en Galilée : Et du fils. Le voyage prendra fin à Jérusalem, ville à la réalité si complexe qu’il faut en faire le tour avant d’y monter : Et du Saint-Esprit. 

Le père Jean-Philippe Fabre, du Collège des Bernardins, en plein enregistrement de son Mooc ©Cécile Lemoine/TSM

S’il s’inspire d’un pèlerinage, le MOOC n’en sera pas un. « Il n’y aura ni prière, ni dévotion, ni enseignement dogmatique, insiste le père Fabre. L’idée est avant tout de comprendre la cohérence du texte biblique, du livre de la Genèse à celui de l’Apocalypse. » La force de la vidéo réside dans son adaptabilité : « Chacun sera libre de l’arrêter quand il veut, de prendre son temps pour chercher les textes, les comprendre, les digérer, et d’approfondir à sa convenance », indique-t-il en précisant que pour chaque séquence, des ressources pédagogiques, archéologiques et géographiques seront mises à disposition.

Lire aussi >> Adieu au père Fontaine, fondateur de la Bible sur le terrain

Parce qu’il est conscient que la réalité virtuelle est moins forte que la réalité expérimentée, le père Fabre tient à rendre son cours vivant. Et cela passe par l’animation d’un forum. « Les discussions entre les étudiants y sont toujours animées. C’est un lieu d’échange et de partage qui permet la progression de chacun », souligne Jean-Philippe Fabre, qui n’en n’est pas à son premier MOOC. Trois sessions de questions/réponses diffusées en direct sur Youtube, sont également au programme. Et qui dit formation, dit aussi effort : les participants pourront tester leurs connaissances avec des QCM et des petits exercices de synthèse. Un moyen ludique de voir où chacun en est dans sa progression.

Invitation à aller plus loin, le MOOC se présente avant tout comme un « voyage d’initiation biblique » accessible à tout un chacun, croyant ou non, jeune ou âgé. Une manière originale de plonger dans les arcanes de ce livre sacré fondateur et incontournable.


Infos pratiques

De janvier à avril. Le MOOC « Voyage biblique en Terre sainte »  se déroulera du 3 janvier au 10 avril 2022. L’inscription est gratuite et ne requiert aucune condition préalable : tout le monde est le bienvenu, quels que soient sa religion, son âge ou sa formation. Intéressé ? Inscrivez-vous dès maintenant !

La Via Dolorosa se refait une beauté
Cécile Lemoine

La Via Dolorosa se refait une beauté

Profitant de l’absence de touristes et de pèlerins, la municipalité de Jérusalem a entamé, début octobre, la réfection du pavement d’une partie de la célèbre Via Dolorosa. Il y en avait bien besoin.

La revue en vidéo