Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

La vraie Croix pour bénir Jérusalem et le monde depuis le Mont des Oliviers

Marie-Armelle Beaulieu
3 avril 2020
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
La vraie Croix pour bénir Jérusalem et le monde depuis le Mont des Oliviers
Vue sur Jérusalem depuis le Dominus Flevit ©MAB/CTS

Dimanche après-midi, jour des rameaux, l’archevêque de Jérusalem, Pierbattista Pizzaballa, présidera une liturgie de la Parole depuis le Dominus Flevit sur le Mont des Oliviers. Avec une relique de la Vraie Croix, il bénira la ville et le monde après avoir dit une prière spéciale contre la pandémie du Coronavirus.


Alors que la traditionnelle procession des Rameaux de Bethphagé à la basilique Sainte-Anne est annulée en raison de la pandémie au Covid-19 qui tient confinés tout Israël et la Palestine, une prière exceptionnelle va se tenir sur le Mont des Oliviers, le 5 avril vers 16 heures heure locale (15 h en France).

Depuis le Dominus Flevit, sanctuaire où la tradition commémore les pleurs du Christ sur la ville, l’archevêque catholique romain de Jérusalem, Pierbattista Pizzaballa, présidera une liturgie de la Parole en présence de quelques frères franciscains et séminaristes du patriarcat latin, diamnche .

Ce temps de prière sera retransmis en direct grâce au Christian Media Center de la Custodie de Terre Sainte. Le livret de la célébration – avec la traduction des textes biblique en français – sera mis en ligne sur le site terresainte.net.

Chaque année la communauté chrétienne de Terre Sainte célèbre l’entrée dans la Semaine Sainte par le dimanche des Rameaux. Aux messes paroissiales du matin – et à a grande liturgie des palmes au Saint-Sépulcre – succède dans l’après-midi la grande procession. Elle part du sanctuaire de Bethphagé pour se terminer à la basilique Sainte-Anne qui est à l’entrée de la vieille ville une fois passé par la Porte des lions. Les scouts ouvrent le chemin, ils sont suivis d’une foule bigarrée de chrétiens locaux et de pèlerins. La marche se ferme avec le patriarche de Jérusalem, entouré du Nonce apostolique, du Custode de Terre Sainte et d’autres évêques présents. Derrière eux, en invités d’honneur les Consuls généraux des quatre Nations latines, l’Italie, l’Espagne, la Belgique et la France. Ces dernières années c’était un cortège de 15 à 20 000 personnes.

A l’issue de la célébration, devant les quelques centaines de fidèles qui ont pu entrer dans la propriété des Pères blancs qui gèrent le sanctuaire de Bethesda et de la Nativité de la Vierge, le patriarche prononce une bénédiction solennelle.

Cette année la pandémie mondiale a amené l’archevêque à annuler cette procession pour la remplacer par cette prière spéciale et assurément historique, durant laquelle il prendra la parle quelques minutes pour une homélie. Un temps fort à n’en pas douter pour l’Eglise de Terre Sainte et bien au-delà.


A noter, le même Christian Media Center retransmettra en direct autant d’offices que possible depuis la basilique du Saint-Sépulcre durant la Semaine sainte.

Sur le même sujet
Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici